110e Conférence internationale du travail à Genève : Le Crea au rendez-vous

Le Conseil du renouveau économique algérien (Crea) a pris part à la 110e Conférence internationale du travail à Genève, en sa qualité de syndicat des employeurs du secteur industriel, a indiqué, lundi, le Conseil dans un communiqué.

Le Crea a été représenté aux travaux de cette conférence par son président, Moula Kamel, et son secrétaire général adjoint, Fayçal Ouaguenouni, a précisé la même source. L’objectif de cette conférence est de promouvoir le travail décent dans le monde, a ajouté le communiqué, expliquant que cela passait par le développement de stratégies spécifiques basées sur les normes internationales du travail.
«Cette conférence dédiée aux nouvelles normes du travail sur l’apprentissage, le travail décent et l’économie sociale et solidaire et à l’inclusion des conditions de travail sûres et salubres dans le cadre des principes et droits fondamentaux au travail de l’OIT est d’un apport riche en résolutions qui, une fois ratifiées par notre pays, vont permettre de relever la qualité du travail pour les employeurs et les salariés», a fait savoir le Crea, tout en soulignant que «la crise sanitaire, économique et financière mondiale a eu des conséquences sur la qualité des emplois existants et sur la création de nouveaux emplois».
Saisissant cette occasion, le Conseil a rappelé avoir adopté, dès sa création, «cette philosophie déclinée dans plusieurs points de sa charte éthique, afin que chaque citoyen algérien accède à un emploi décent exercé dans des conditions de sécurité, de dignité et de préservation du capital santé».
Dans cet esprit, le Crea s’est dit prêt «à travailler en étroite collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale pour mettre en œuvre les nouvelles préconisations de l’OIT sur le terrain».