30 start-up au rendez-vous : Un espace qui attire les jeunes

Parmi les nouveautés de la 53e Foire internationale d’Alger (FIA 2022), le stand réservé aux start-up algériennes. Un monde innovant et technologique à découvrir. Chapeauté par le premier accélérateur de start-up Algeria Venture, le stand regroupe une trentaine de start-up venues présenter leurs offres de services innovantes. «Dans ce pavillon, nous avons regroupé 30 start-up qui sont venues exposer leurs projets et services comme nous avons fait appel à des acteurs intervenant dans l’écosystème des incubateurs et des organismes de financement. Nous avons également aménagé des espaces dédiés à des conférences», a expliqué Imane Khanafi, manager Project et responsable événementiel à Algeria Venture.
Une table haute et un micro suffisent largement pour présenter un produit. Tout se déroule en virtuel. Cette participation constitue en effet un véritable carrefour d’échanges entre professionnels du secteur des technologies de l’information (IT). Le stand attire une grande affluence. Les visiteurs profitent de cette opportunité pour s’informer sur les tendances, découvrir de nouvelles solutions IT, rencontrer des experts. Des jeunes, particulièrement, étaient nombreux à venir s’enquérir des nouveautés et des procédures à entreprendre pour créer leur propre start-up. Un groupe, composé d’une dizaine d’étudiants, est dans cette optique. Spécialisés dans le domaine informatique, ces étudiants de l’Université de Tizi Ouzou, accompagnés de leur professeur, ont brassé large en vue de collecter un maximum d’informations. Ils ont passé au peigne fin toutes les applications proposées à cette occasion. «C’est une occasion pour nous imprégner du monde des start-up. Avec mes amis, nous comptons investir dans ce domaine. A travers ce salon, nous avons eu des idées et surtout des informations sur les procédés concernant la création d’une start-up», a indiqué M. Lynda. Assia Tahraoui, étudiante, indique que ce salon «nous a permis de nous ouvrir sur un univers plus élargi et d’avoir des visions plus claires dans le domaine informatique». Pour les exposants, cette première participation leur permet de vulgariser leurs applications.
Oussama Hensal, commercial au site Oued Kniss, indique qu’à travers cet espace, «nous donnons une meilleure visibilité sur le marché algérien, comment faire une recherche sur notre application, comme nous proposons des espaces publicitaires». Meddour Djamila est ingénieur en équipement de l’habitat. Elle représente Altéo Energie.
«Nous avons lancé Altéo granulé. C’est un nouveau projet qui consiste en la récupération des noyaux d’olive pour créer un combustible biomasse qui va remplacer par la suite le charbon. Le produit fini sera utilisé pour alimenter les chaudières entre autres. C’est une innovation 100% énergétique, économique et environnementale», a-t-elle dit, indiquant que ce projet sera installé à Alger. A signaler que la signature d’un accord de partenariat entre Google et Algeria Venture est attendue avant la fin de la FIA.
 W. O. H.