68e anniversaire du 1er Novembre 1954 : Lancement du train de la mémoire

L’histoire à portée de main. A l’occasion de la commémoration du 68e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, placée sous le slogan «Epopée d’un peuple, dignité d’une nation», le train de la mémoire a été lancé, ce mardi, au métro d’Alger.
Cet événement qui est initié par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit a vu la présence de la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, du PDG de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), Ali Arezki, du SG de l’organisation nationale des moudjahidine (ONM), Ali Boughezala, et du SG de l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC), Khelifa Smati.
A l’intérieur du métro, aux stations Ali-Boumendjel et la place des Martyrs, la délégation ministérielle a découvert une exposition itinérante de documents et de photos historiques qui est dressée, avec une centaine de tableaux et des livres sur la guerre de Libération nationale, des portraits de moudjahidine et moudjahidate, des flyers de l’hymne national, des exemplaires de l’Appel du 1erNovembre, présentation du musée du moudjahid, DVD sur le remarquable parcours des héros de la Révolution nationale tels l’enfant Ahmed Bouguerra, Krim Belkacem, le colonel Lotfi, des mémoires du moudjahid d’Akfadou par le moudjahid Chabane Mahrez et autres productions peu connues du grand public, fait savoir un habitué du métro. «Du haut de mes 60 ans, j’apprends des informations sur mon histoire.» De même, une dame accompagnée de ses deux enfants expliquait les différentes étapes de l’histoire de la Révolution nationale.

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a affirmé que cette initiative organisée en collaboration avec le ministère de la Culture et le métro d’Alger entre dans le cadre de la poursuite du programme spécial de la commémoration du 68e anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954. «Le train de la mémoire vise à rapprocher le citoyen de son histoire, à travers le travail effectué par le Musée du moudjahid.» Dans ce sens, le ministre s’est félicité de cette louable et méritoire manifestation qui sera, promet-il, généralisée à d’autres wilayas du pays.
La ministre de la culture, Soraya Mouloudji, témoigne être honorée d’avoir pris part à cet événement afin de faire découvrir ou redécouvrir le Musée du moudjahid à la population et aussi promouvoir la culture de l’histoire à travers des espaces publics et la faire connaître davantage aux générations futures.
Pour sa part, le PDG de l’EMA, Ali Arezki, n’a pas manqué d’approuver cette «bonne» initiative qui permet aux citoyens et aux habitués du métro de découvrir notre glorieuse Révolution nationale et met aussi en valeur le métro d’Alger.
Enfin, le SG de l’ONEC, Khelifa Smati, a souligné que cet événement permet de retrouver cette lutte acharnée dans laquelle le peuple algérien a montré son courage, son unité sacrée et sa ferme détermination pour le triomphe de sa cause. Il termine en rappelant la célèbre citation du chahid Larbi Ben M’hidi : «Jetez la Révolution dans la rue et elle sera portée à bras-le-corps par tout le peuple.»
Samira Sidhoum