Al Kawthar(Blida): Un trésor historique et spirituel

La mosquée Al-Kawtharde Blida est située au centre-ville, plus précisément à la place Ben Merrah, connue sous le nom de place T’oute.

L’édifice religieux se distingue par sa grande cour, attirant les fidèles lors des occasions religieuses. Fondée en 1533 par Cheikh Sidi Ahmed El Kebir, elle a été construite grâce aux dons des habitants de la région.

Comme toutes les mosquées d’Algérie, celle d’Al-Kawthar a été détruite par les Français pendant la période coloniale, puis remplacée par une église pour les Français.

Elle est restée ainsi jusqu’après l’indépendance, soit en 1974, lorsque les autorités locales, en coordination avec l’inspection des affaires religieuses de la wilaya de Blida, ont démoli l’église et reconstruit la mosquée Al-Kawthar, l’agrandissant également.

La mosquée a été officiellement ouverte pour les cinq prières quotidiennes en 1981, et environ un an après son ouverture, elle a été inaugurée pour accueillir toutes les prières des occasions religieuses, y compris les Tarawih pendant le mois de Ramadhan et les jours de fête.

De nombreux grands imams d’Algérie ont officié à la mosquée Al-Kawthar, tels que Cheikh Ali Charafi, Cheikh El Zoubir et MahieddineChatachane. La mosquée Al-Kawthar occupe une superficie totale de 12.000 m², avec une salle de prière à l’étage supérieur d’environ 4.000 m² pouvant accueillir 8.000 fidèles, soutenue par 25 colonnes dont certaines sont doubles.

Au rez-de-chaussée, elle abrite une école coranique, une salle de conférences avec 550 sièges, des salles pour les ablutions, ainsi que deux bibliothèques intérieures et extérieures contenant des livres de divers domaines. La mosquée compte également un centre culturel islamique.

Ce qui attire le plus l’attention à la mosquée Al-Kawthar, c’est sa grande coupole, l’une des plus grandes d’Algérie, ainsi que ses quatre minarets qui se dressent dès que l’on lève les yeux vers le haut. Les ingénieurs ont adopté une structure octogonale pour les minarets, chacun mesurant 60 m de haut.

Récemment, la coupole de la mosquée a été fissurée lors du séisme de Boumerdès et est actuellement en cours de restauration.

La construction de la mosquée mêle design ancien et moderne, avec un mihrab orné de versets coraniques en plâtre et un minbar fixe en marbre.

L’expression artistique de la mosquée se concentre sur l’écriture du Coran sur des carreaux entourant la mosquée, de l’intérieur et de l’extérieur, de la sourate Al-Fatiha à la sourate An-Nas, sous la supervision des grands imams de la wilaya de Blida.

M.B.

 

Bouton retour en haut de la page