Galerie Mohamed-Racim : Dans l’univers pétillant de Hamoud Boualem

La galerie Mohammed-Racim, située au cœur d’Alger, accueille, du 30 mars au 3 avril, une exposition nocturne, intitulée «D’Art el Gazouz».

L’exposition, conçue pour plonger le visiteur dans l’histoire de la marque Hamoud Boualem, réunit plusieurs artistes (Iziartwork, Mohic, Bardi, Walid Derouche…) et permet une véritable immersion dans l’univers de la fameuse boisson gazeuse.

Une variété d’œuvres artistiques célèbre son héritage et son impact culturel. Parmi les pièces exposées, figurent notamment des affiches publicitaires au style rétro qui évoquent, avec un brin de nostalgie, l’esthétique des décennies passées.

Ces affiches témoignent de l’évolution de la marque au fil des ans et de son rôle dans la culture populaire algérienne. Une sculpture saisissante de Walid Derouche représente une boisson qui semble couler et porte l’inscription «Slim».

Mais «D’Art el Gazouz» ne se limite pas à la simple contemplation d’œuvres d’art. L’exposition offre également des expériences interactives par le recours  à l’utilisation de la réalité virtuelle.

Les visiteurs peuvent ainsi revivre des moments emblématiques de l’histoire de Hamoud Boualem à travers des simulations immersives qui le transportent  dans un voyage temporel fascinant. L’autre attrait de l’expo est l’espace de coloriage numérique où chacun  peut laisser libre cours à sa créativité en coloriant des œuvres imprimables inspirées de l’univers de Hamoud Boualem.

Cette initiative permet non seulement d’impliquer activement le public, mais aussi de créer un lien entre les générations, en partageant l’amour pour une  boisson iconique à travers l’expression artistique.

Par ailleurs, l’exposition réserve une place spéciale aux premières bouteilles de Hamoud Boualem et à leurs premières étiquettes. Il s’agit d’un regard privilégié sur l’histoire et l’évolution de la marque au fil du temps. Ces artefacts historiques rappellent l’importance de Hamoud dans le patrimoine culturel et social de l’Algérie. L’une des artistes présentes, Erass, confie avoir partagé sa vision artistique et sa démarche créative. Elle explique que les scènes qu’elle dessine capturent des moments de vie et de nostalgie, reflétant l’état d’esprit de La Casbah d’antan qui demeure une véritable source d’inspiration pour de nombreux artistes.

Le chef de projet, Imene Ziani, également connu sous le nom d’Iziart work, a souligné l’importance de cette exposition dans la valorisation de l’histoire et de l’héritage de Hamoud Boualem. Selon lui, «chaque œuvre retrace une part de l’histoire de la boisson emblématique et ressuscite  son impact profond dans  la société».

«D’Art el Gazouz»,bien plus qu’une simple exposition, se révèle une véritable célébration de l’histoire, de la culture et de l’héritage d’une marque qui accompagne les Algériens depuis plus d’un siècle. L’univers de cette boisson est fascinant et reste à  découvrir dans toute sa richesse.

Rostom Belgacem

 

Bouton retour en haut de la page