Collecte de sang à Djamaâ El Djazaïr : L’attachement de la société algérienne aux valeurs de solidarité

La campagne de don de sang, organisée par l’Agence nationale du sang (ANS), en collaboration avec Djamaâ El Djazaïr, a enregistré une grande affluence des fidèles et des visiteurs de cet édifice religieux et civilisationnel, confirmant ainsi l’attachement de la société algérienne, toutes composantes confondues, aux valeurs de solidarité et d’entraide pendant le mois sacré, surtout lorsqu’il s’agit de sauver des vies qui ont un besoin en urgence de cette matière vitale.

Placée cette année  sous le slogan «Tous unis pour le don de sang en ce mois de partage», cette initiative inscrite dans le cadre de la célébration de la Journée maghrébine du don de sang, a connu une grande affluence des fidèles et des visiteurs de Djamaâ El Djazaïr venus de différentes wilayas, illustrant ainsi les plus belles images de solidarité enracinée dans la société algérienne, notamment pendant le mois sacré de Ramadhan, mois de la pitié et de l’entraide

En effet la plupart des fidèles rencontrés sur place ont exprimé leur enthousiasme de participer à la campagne de don de sang organisée dans cet édifice religieux et civilisationnel. A ce propos, M. Kamel, enseignant universitaire à Batna, a indiqué que le don de sang «permet de ressusciter les traditions d’entraide dans la société algérienne et contribue à sauver des vies», ainsi qu’à «renforcer les stocks de cette matière dans les banques de sang des hôpitaux pour parer à toute urgence».

Répondant à l’appel de solidarité, le personnel et les cadres de Djamaâ El Djazaïr, sous la supervision du recteur Mohamed Mamoune El-Kacimi, veillent à «la réussite de l’opération en encourageant les fidèles et les visiteurs de cet édifice religieux à faire don de leur sang», a déclaré le sous-directeur de l’information et de la communication de Djamaâ El Djazaïr, Belkacem Adjadj.

Les imams de cet édifice religieux ont également «mobilisé et encouragé les fidèles lors de leurs différents prêches ainsi qu’à travers des cours religieux à faire des dons de leur précieux sang, mettant en exergue les vertus de la solidarité et des bonnes actions pour sauver la vie d’autrui, tel que prôné par les préceptes de l’islam et ses valeurs ancrées dans la société algérienne», a-t-il ajouté.

Dans ce cadre, il faut signaler que Djamaâ El Djazaïr a mobilisé tous les moyens matériels et humains pour la réussite de cette campagne, notamment les médias et ses pages sur les réseaux sociaux pour promouvoir cette campagne humanitaire et de solidarité, a précisé le même responsable.

Pour leur part, les responsables de l’Agence nationale du sang (ANS) ont fait l’éloge d’une pareille opération à Djamaâ El Djazaïr et saluer par l’occasion la «grande affluence» des fidèles qui par leur noble geste de don de leur sang ont voulu apporter une précieuse contribution dans l’approvisionnement de la  banque de sang durant ce mois de Ramadhan, a indiqué le directeur de la communication de l’ANS, Dr Kerri Sofiane, qui a rappelé que Djamaâ El Djazaïr a abrité deux campagnes les 22 et 30 mars, et s’apprête à abriter une troisième le 6 avril, à l’occasion du 27e jour de ce mois sacré.

Bouton retour en haut de la page