Finances : Une nouvelle application dédiée à la préparation du budget de l’Etat

Une nouvelle application dédiée à la préparation du budget de l’Etat a été présentée, mardi à Alger, lors d’une réunion de travail qui s’est déroulée sous la présidence du ministre des Finances, M. Laaziz Faid, en présence des cadres de la Direction générale du Budget, a indiqué un communiqué du ministère des finances.

Cette nouvelle application « IADAD » dédiée à la préparation du budget de l’Etat, conformément aux dispositions de la Loi organique relative aux lois de finances 18-15, vise à moderniser et à améliorer le processus d’élaboration du budget de l’Etat, a précisé la même source.

Cette application se compose de trois modules principaux : les demandes budgétaires, les propositions budgétaires et les documents et volumes budgétaires.

Son développement a pour but d’automatiser le processus de préparation du budget et de fournir des données consolidées en temps réel, notamment en ce qui concerne les états des mouvements des crédits, les RPP et les tableaux comparatifs, a ajouté le ministère assurant que sa mise en place représente « une avancée significative dans la numérisation du système budgétaire, permettant une gestion plus efficace et transparente des ressources financières de l’Etat ».

Cette application contribuera, également, à renforcer la gouvernance financière et à garantir une meilleure allocation des fonds publics, est-il mentionné dans le communiqué, tout en annonçant l’organisation dans les prochains jours d’une série de formations en interne ainsi qu’au sein des autres départements ministériels afin d’assurer une appropriation optimale de l’application par l’ensemble des acteurs intervenants dans le processus d’élaboration du budget de l’Etat.

Des manuels d’utilisation et des guides de procédure seront aussi établis pour accompagner la mise en œuvre effective de cette nouvelle application, a fait savoir le ministère.

Intervenant à l’occasion, M. Faid a souligné « l’urgence d’adopter des approches novatrices pour répondre aux défis actuels et futurs, tout en insistant sur la nécessité de diversifier les actions entreprises dans le domaine de la numérisation du système budgétaire ».    Il a encouragé les équipes impliquées à explorer de nouvelles solutions technologiques et à collaborer étroitement avec les acteurs concernés pour enrichir les initiatives en cours.

Le ministre a, également, relevé « l’importance de renforcer la coordination entre les différentes structures impliquées dans ces chantiers, ainsi que de favoriser les partenariats stratégiques », tout en précisant que « la mutualisation des efforts entre les différentes parties prenantes est essentielle pour maximiser l’impact des projets de numérisation et garantir leur succès ».     Il a exhorté à l’accélération de la mise en œuvre des projets de numérisation, afin de répondre rapidement aux besoins et aux attentes des citoyens et des opérateurs économiques ».      M. Faid a insisté, en outre, sur « la nécessité d’une action diligente et d’une mobilisation totale des ressources pour atteindre les objectifs fixés dans les délais impartis », a-t-on souligné encore de même source.

Bouton retour en haut de la page