Salon international du Laboratoire et de I ‘imagerie Médicale : Les technologies de pointe au service de la santé

Le Salon International du Laboratoire et de I’Imagerie Médicale (ImLab) , fait son grand retour au Palais des Expositions Safex , à Alger du 25 au 28 octobre prochain.

Cet événement, selon Mme Yasmine Chaouche,  directrice du salon est une vitrine internationale qui  rassemble les principaux acteurs des domaines de l’imagerie médicale et du laboratoire. Lors d’une conférence de presse animée, ce lundi à Alger,  la responsable a fait savoir que l’édition de cette année est en progression par rapport à celle de l’an dernier. « Le nombre d’exposants connait une  hausse de 40% et  la surface nette d’exposition augmente de  72% », a-t-elle précisé.

L’ImLab 2023 accueillera  80 exposants qui se sont  inscrits à ce jour. Ils représentent 209 firmes nationales et étrangères qui  occuperont  3231 m2  d’exposition.  ImLab s’annonce en somme  encore plus grand et plus impactant.  Parmi les exposants nationaux figurent  une dizaine d’entreprises algériennes spécialisées dans la production de paillasses, de sorbonnes, de hottes et de réactifs de laboratoire, ainsi que dans le mobilier médical. « Cela témoigne de la montée en puissance des entreprises locales dans ce secteur », a t –elle lancé. Il s’agit notamment  d’ AFMED, Aures matériel médical, Institut Pasteur d’Algérie, société algérienne de biochimie et de génétique médicale….).

ImLab ouvrira aussi ses portes à  cinq Startups  algériennes innovantes et  spécialisées dans des domaines tels que la téléconsul tation, la réalité virtuelle, l’anatomie numérique et la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) à l’exemple d’Anatomis advanced Diagnostics et Digi Roots XR , Dokkit DZ.

S’agissant des   exposants étrangers, ImLab accueille trois entreprises chinoises de renom, dont l’une est spécialisée dans les équipements de laboratoire de haute technologie et   les deux autres se concentrent sur les rayons X et la radiographie. Au total, 209 firmes leaders en imagerie médicale et en laboratoire seront présentes ou représentées. Elles   exposeront des  équipements,  produits et services originaires de 21 pays.

Le programme scientifique d’imLab 2023, sous le thème « Diagnostic de Pointe pour une Médecine de Précision »sera aussi très riche .  Plus de 30 communications scientifiques couvrant une large gamme de sujets, allant  de l’environnement santé aux nouvelles technologies et à l’intelligence artificielle en santé en Algérie, seront présentées par des experts nationaux et étrangers .Plus de 15 ateliers de formation et de manipulation aborderont des sujets tels que l’échographie, la chirurgie thyroïdienne, la cœlioscopie, la colposcopie, et bien d’autres encore.

Ces sessions de conférences et d’ateliers sont co-organisées avec des institutions prestigieuses  de prestige comme  l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), le Conseil National Économique et Social et Environnemental (CNESE), la Société Algérienne de Gynécologie Obstétrique, et la Société Algérienne de Biochimie et Générique Médicales. Le   un contenu scientifique sera de ce fait  pertinent et actuel.

« ImLab est bien plus qu’un salon.  c’est une fenêtre sur les innovations mondiales pour façonner l’avenir du diagnostic médical en Algérie », a soutenu Mme Chaouche . « Il offre une plateforme unique de réseautage, de partage de connaissances et d’accès à des produits et des technologies de pointe qui contribueront à améliorer le diagnostic et les soins », a-t-elle ajouté. Mme Chaouche a rappelé enfin que le salon est exclusivement réservé aux professionnels de la santé et que  l’accès à l’exposition et à toutes les sessions est gratuit.

Pour sa part, le président de la commission de la démographie, de la santé et des territoires au CNESE, le Pr Mustapha Khiati a fait savoir que  le  salon  est l’occasion de réunir  thérapeutes et  technologues. Selon lui, le travail de collaboration entre les professionnels des deux spécialités est devenu incontournable. Il a rappelé que le CNESE a programmé une dizaine de conférences pour le  26 octobre. Elles aborderont plusieurs thématiques liées l’intelligence artificielle et santé en Algérie: opportunité et défi, les technologies innovantes révolutionnent le monde de la médecine et de la santé.

Pour le Pr Faouzi Derar, directeur-  général de l’IPA a rappelé que les changements climatiques ont un impact direct sur l’émergence de maladies. «  L’introduction de nouvelles technologies aidera  à anticiper et prévenir les épidémies », a-t-il proclamé.

Samira Belabed   

Bouton retour en haut de la page