Une tempête solaire « extrême » frappe la Terre

Une tempête géomagnétique de niveau 5 sur une échelle de 5, un niveau qualifié d' »extrême », a été observée sur Terre vendredi soir, une première depuis 2003, a annoncé une agence américaine.
Cette tempête est provoquée par l’arrivée sur Terre d’une série d’éjections de masse coronale en provenance du Soleil, a précisé l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA).
« Les GPS, réseaux électriques, vaisseaux spatiaux, la navigation des satellites et d’autres technologies peuvent être affectés », a ajouté l’agence.
Le dernier événement atteignant ce niveau 5 remonte à octobre 2003, un épisode surnommé « les tempêtes d’Halloween », a écrit NOAA. A l’époque, des coupures de courant étaient survenues en Suède et des transformateurs avaient été endommagés en Afrique du Sud, a-t-elle précisé.
La tempête devrait se poursuivre durant le week-end, avec l’arrivée d’éjections de masse coronale supplémentaires, a ajouté l’agence.
Outre les perturbations possibles, ces tempêtes solaires génèrent d’impressionnantes aurores boréales, parfois bien plus au sud que dans les régions où elles sont habituellement observables.
Bouton retour en haut de la page