Station de dessalement d’eau de mer de Cap blanc : Un taux de réalisation de 62 %

Le taux de réalisation de la station de dessalement d’eau de mer de Cap blanc, sise dans la commune d’Aïn El Kerma (Ouest de la wilaya d’Oran), a atteint 62 %, sachant que sa réception est prévue à la fin de l’année en cours, a souligné, mardi, le wali d’Oran, Saïd Sayoud.

Dans une déclaration à la presse en marge de son inspection de certains projets dans les daïras de Boutlelis et Aïn El-Turck, dont le projet de la station de dessalement d’eau de mer de Cap blanc, le wali a souligné que la phase des essais techniques de cette station sera lancée, durant la deuxième quinzaine du mois d’octobre prochain. « Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à améliorer l’alimentation en eau potable, permettra de sécuriser l’alimentation en eau potable de la wilaya et renforcer les ressources hydriques des wilayas limitrophes », a ajouté le wali qui  a salué « la grande mobilisation et l’engagement des responsables et des travailleurs des entreprises mettant en œuvre les différentes infrastructures de cette station, qui ont fait preuve d’une grande capacité et efficacité dans la gestion d’un projet important de la taille de cette infrastructure ».

Concernant le projet de raccordement de la station de dessalement d’eau de Cap blanc à Boutlelis aux différentes canalisations de transport inspectées par le wali, il a exprimé sa satisfaction quant au rythme de l’avancement des travaux de ce projet, avoisinant les 60%, saluant les efforts déployés pour livrer le projet dans les meilleurs délais et soulignant l’importance de réduire ces délais pour pouvoir réaliser tous les essais nécessaires. Le taux d’avancement des travaux de génie civil de ce projet a approché les 65 pour cent, tandis que le taux global a approché les 60 %, selon les explications recueillies sur place.

Bouton retour en haut de la page