Ghaza : L’hôpital européen mis hors service

 Un nouvel hôpital du sud de Ghaza a été mis hors service, les générateurs électriques étant tombés en panne de carburant à cause de l’attaque sioniste continue sur la bande palestinienne, a  rapporté ce mercredi l’agence de presse Wafa citant des sources médicales locales.

Cet hôpital, situé près de la ville de Khan Younès, est l’une des rares infrastructures sanitaires restant dans l’enclave déchirée par l’agression sioniste en cours depuis le 7 octobre dernier. Cette évolution intervient au milieu des bombardements sionistes continus sur les zones orientales de Rafah, dans le sud de la bande, ainsi que sur les zones du camp de réfugiés de Jabaliya, dans le nord.

Depuis que l’armée d’occupation a occupé le terminal de Rafah la semaine dernière, le flux d’aide, de fournitures médicales et de carburant s’est arrêté, aggravant les conditions humanitaires déjà extrêmes dans l’enclave palestinienne.

Bouton retour en haut de la page