Décès de 5 enfants par noyade à la Promenade des Sablettes : 6 prévenus placés en détention provisoire et 7 autres sous contrôle judiciaire

 Six prévenus dans l’affaire des enfants morts noyés aux Sablettes ont été placés en détention provisoire et sept autres sous contrôle judiciaire, a indiqué le procureur de la République près le tribunal d’Hussein-Dey, Moussa Guerroumi dans une conférence de presse, animée ce mercredi à Alger.

Les premiers éléments de l’enquête font apparaître de graves négligences et des manquements aux mesures de protection, aussi bien par les accompagnateurs que par les responsables en charge de la sécurité sur les lieux du drame. Les accusés sont poursuivis pour homicide involontaire. Pour rappel suite au drame survenu le 11 mai courant lors de deux excursions, la première organisée par la Maison de jeunes «Chahid Mazari Lahcen» de la commune d’Aïn Boucif, et la deuxième par l’association «El Mordjane» de Médéa au profit d’enfants scolarisés, et conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénale, le parquet général de la Cour d’Alger avait informé l’opinion publique que le parquet près le tribunal d’Hussein Dey a ordonné l’ouverture d’une enquête préliminaire approfondie et minutieuse pour connaître les circonstances exactes des faits, savoir si les conditions légales et réglementaires de protection des enfants concernés par de telles activités ont été respectées, et déterminer la responsabilité de toute personne dont l’implication dans cet incident aura été prouvée, pouvait-on dans le document.

R. N.

Bouton retour en haut de la page