Algérie-Sahara Occidental : Laagab évoque avec le président du Parlement sahraoui la coordination entre les médias des deux pays face aux campagnes de désinformation

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a reçu, lundi à Alger, le président du Conseil national de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Hamma Salama, avec qui il a évoqué les voies de coopération et de coordination entre les médias algériens et sahraouis, afin de maîtriser les nouvelles technologies et faire face aux campagnes de désinformation ciblant la lutte du peuple sahraoui, a indiqué un communiqué du ministère.

      Lors de cette rencontre qui s’est déroulée à l’hôtel « El-Aurassi », les deux parties « ont abordé l’état du secteur de l’information en Algérie et son renforcement ces derniers temps par de nouvelles lois qui répondent aux développements technologiques actuels et aux nouveautés mondiales dans le domaine de l’information et de la communication », précise le communiqué.

      Evoquant la scène médiatique en Algérie et son impératif développement, M. Laagab a mis l’accent sur le volet de la formation dans le secteur, exprimant à ce titre « sa pleine disponibilité à coopérer et à coordonner avec les frères sahraouis à travers l’organisation de sessions de formation au profit des journalistes sahraouis », ajoute la même source.

      Le ministre a, en outre, relevé la nécessité de « renforcer la coopération entre les différents médias algériens et sahraouis à travers l’échange d’informations et la mise à disposition des journalistes et techniciens sahraouis de moyens techniques à même de leur permettre de faire face aux différentes campagnes médiatiques mensongères ciblant le peuple sahraoui et sa lutte pour l’autodétermination ». Il a, également, mis en exergue le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de l’information d’une part, et la propagation de fakenews d’autre part, ce qui nécessite, a-t-il dit, « une formation de qualité au profit des deux parties en la matière, dans le but de faire face aux allégations fallacieuses de l’occupant marocain ».

      Par ailleurs, les deux parties ont évoqué les moyens permettant de mieux faire connaitre la cause sahraouie, à travers la possibilité d’organiser une diffusion en direct via la chaîne parlementaire algérienne, de l’ouverture de la session du Conseil national sahraoui, parallèlement à l’anniversaire de sa création le 28 novembre en cours.

      De son côté, le président du Conseil national sahraoui a salué les efforts de l’Algérie « permanents et en soutien » à la cause sahraouie, appelant les médias à briser « le blackout médiatique imposé à la cause ».  Se félicitant de la position de l’Algérie « immuable et inconditionnelle en soutien aux peuples opprimés dans le monde », M. Hamma Salama a salué « le rôle des médias algériens et leur défense permanente de la cause sahraouie, à même de permettre au peuple sahraoui d’obtenir son droit à l’autodétermination ».

      A l’issue de la rencontre, le président du Conseil national sahraoui a fait état d’une visite prévue du ministre sahraoui de l’Information en Algérie, en vue d’échanger les points de vue et développer les relations entre l’Algérie et le Sahara occidental dans le domaine de l’information.

Bouton retour en haut de la page