Bengrina affirme la position constante des Algériens envers la cause palestinienne

Le président du Mouvement El Bina El Watani, Abdelkader Bengrina a affirmé, vendredi à Alger, que la cause palestinienne « demeurera une des constantes des Algériens », soulignant que le Déluge d’Al-Aqsa « a entravé l’expansion du projet de normalisation de certains régimes complotistes ».
Dans une allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la conférence annuelle de son parti, M. Bengrina a précisé que la cause palestinienne « demeurera une des constantes des Algériens, toutes composantes confondues, jusqu’à la libération de la Palestine », soulignant que l’Algérie commémore l’anniversaire des manifestations du 11 Décembre en « exprimant une grande solidarité avec les Palestiniens ».
Le président du Mouvement El Bina a salué, à cette occasion, les positions « nobles et courageuses » de l’Algérie sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a fait de la cause palestinienne,
a-t-il dit, « une cause nationale ».
Fustigeant les parties qui « se sont précipitées vers la normalisation et s’enfoncent aujourd’hui dans la coordination militaire et sécuritaire avec l’entité inique, M. Bengrina a appelé à « une nouvelle coopération arabe et islamique après le Déluge d’Al-Aqsa » qui a remis la cause palestinienne au « devant de la scène internationale et entravé le projet de normalisation avec l’entité sioniste ».
Il a en outre rappelé que les manifestations historiques du 11 Décembre 1960 « ont démontré la conscience profonde du peuple algérien face aux plans de colonisation », ajoutant que ces manifestations historiques resteront « une leçon de patriotisme pour les générations et un exemple à suivre ».
M. Bengrina s’est félicité du rôle de l’Algérie pour « le maintien de la stabilité en Afrique et pour son développement », soulignant la nécessité de « mettre fin aux tensions » dans le continent, et de « soutenir le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».
Il s’est par ailleurs félicité du rythme de croissance réalisé par l’Algérie durant les quatre dernières années, insistant sur la nécessité de préserver la cohésion nationale et l’unité du front interne afin de « poursuivre l’édification de l’Algérie nouvelle et préserver la stabilité ».
Le représentant du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), Mohamed El Hamami, a salué, à cette occasion, les positions « historiques et courageuses » du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune « en faveur de la cause juste du peuple palestinien », ajoutant que le peuple palestinien, « est en train de défendre l’honneur de la nation arabe et musulmane ».
Bouton retour en haut de la page