La Ligue arabe regrette l’échec du Conseil de sécurité à adopter un projet de résolution sur Ghaza

La Ligue arabe a exprimé samedi son regret après l’échec du Conseil de sécurité des Nations unies à adopter un projet de résolution pour un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza, après le véto américain, alors que l’enclave palestinienne continue d’être violemment bombardée par l’armée de l’occupation sioniste.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a déclaré dans un message sur les réseaux sociaux : « Le Conseil de sécurité a malheureusement été empêché de prendre la position politique et morale correcte pour mettre fin à cette agression insensée ».

Aboul Gheit a, par ailleurs, exprimé sa gratitude aux 99 pays qui ont co-parrainé le projet de résolution appelant à un cessez-le-feu à Ghaza, ainsi qu’aux 13 membres du Conseil de sécurité « qui croient au respect du droit international ».

Le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas réussi vendredi, pour la deuxième fois, à voter une résolution en faveur d’un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Ghaza, après que les Etats-Unis ont utilisé leur droit de veto.

Le texte a recueilli 13 voix en faveur, une contre (USA) et une abstention (Grande-Bretagne), rappelle-t-on.

Bouton retour en haut de la page