Iran: Lancement de trois satellites simultanément pour la première fois

L’Iran a envoyé pour la première fois simultanément trois satellites en orbite, une nouvelle étape du développement des activités aérospatiales du pays, ont rapporté dimanche des médias iraniens.

« Pour la première fois, trois satellites iraniens ont été envoyés avec succès dans l’espace avec le lanceur Simorgh construit par le ministère de la Défense », a indiqué la télévision iranienne.

Placés en orbite à 450 km au dessus de la surface de la Terre, les satellite Mahda, d’un poids de 32 kg, et Kayhan 2 et Hatef, qui pèsent moins de 10 kg, sont destinés à « tester des sous-systèmes de satellites » et à des missions de recherche et de télécommunications.

Leur lancement est intervenu une semaine après celui d’un satellite de recherche, Soraya, mis au point par l’Organisation spatiale iranienne et transporté par une fusée des Gardiens de la Révolution, Ghaem-100.

Soraya a été placé en orbite à 750 kilomètres au-dessus de la Terre, ce qui représentait « la première fois » que l’Iran envoie un satellite « au-delà de 500 kilomètres », selon l’agence de presse officielle IRNA.

L’Iran affirme que ses activités aérospatiales sont pacifiques et conformes à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Bouton retour en haut de la page