Grande Bretagne-Intelligence artificielle: Les Lords ne veulent pas que Londres rate « la ruée vers l’or »

La chambre des Lords britannique s’inquiète, dans un rapport publié vendredi, de la possibilité pour le Royaume-Uni de rater « la ruée vers l’or » de l’intelligence artificielle par excès de  prudence face à des risques « lointains et improbables ».
« L’approche du gouvernement sur l’intelligence artificielle (…) se focalise trop étroitement sur la sécurité » dénonce ce rapport de la chambre haute du Parlement britannique, appelant à adopter une « attitude plus équilibrée ».
« Autrement, le pays va se retrouver distancé par ses concurrents » dans la course internationale pour la domination d’un marché qui vaut des milliards de livres », et devenir ainsi « dépendant d’autres sociétés à l’étranger pour des technologiques cruciales », ajoute le rapport.
Il avertit contre la menace qu’une « poignée de firmes technologiques qui consolide le contrôle de ce marché crucial et pourrait barrer la route aux nouveaux entrants, comme on l’a vue ailleurs dans les services en lignes ».
La présidente de la Commission des communications et du numérique de la chambre des Lords, Tina Stowell,  appelle à « ne pas manquer les opportunités » qui découlent de l’IA « par prudence face à des risques lointains et improbables ».
« Nous devons faire en sorte que le Royaume-Uni ne manque pas la ruée vers l’or de l’intelligence artificielle », insiste-t-elle, invitant notamment à ne pas exagérer « les prédictions d’une apocalypse liée à l’IA ».
Bouton retour en haut de la page