Des experts se réunissent au Kenya pour harmoniser les normes des télécommunications en Afrique

Près de 200 experts africains se sont rencontrés lundi dans la capitale kényane Nairobi pour harmoniser les normes des télécommunications en Afrique lors du second forum de l’Union africaine des télécommunications (UAT), pour préparer l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications, y compris des régulateurs des télécommunications et des représentants du secteur privé africain.

La rencontre a porté sur des discussions concernant la façon dont les normes communes permettront de promouvoir un accès universel aux technologies sans fil, à large bande et multimédias.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général de l’UAT, John Omo, a déclaré que l’Afrique avait besoin de développer des normes similaires pour les équipements de télécommunication, tels que les ordinateurs et les
appareils mobiles, en vue de promouvoir l’interopérabilité des dispositifs des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les différents pays.

« L’Afrique doit aussi se doter d’un numéro commun pour les télécommunications d’urgence afin que les pays puissent coopérer dans la réponse à des catastrophes telles que les inondations », a préconisé M. Omo.

Selon lui, le continent doit en outre développer un réseau de cybersécurité commun pour les réseaux de télécommunication en vue d’assurer la sécurité de la région face aux menaces en ligne.

 

Bouton retour en haut de la page