Ghaza: Abbas discute avec l’émir du Qatar des efforts visant à arrêter la guerre sioniste

Le président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas a discuté lundi à Doha avec l’émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, de l’évolution de la situation en Palestine et des efforts visant à mettre fin à la guerre génocidaire sioniste dans la bande de Ghaza, rapporte l’agence de presse palestinienne (WAFA).

L’agence a ajouté qu’Abbas a discuté lors d’une réunion bilatérale dans la capitale qatarie avec l’émir du Qatar « des derniers développements de la situation dans les territoires palestiniens et des efforts déployés pour mettre fin à l’agression (sioniste) continue contre le peuple palestinien, en particulier dans la bande de Ghaza, qui est soumise à une guerre d’extermination par la machine à tuer sioniste ».

Abbas a mis en garde contre les graves dangers résultant d’une attaque sioniste contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Ghaza, qui abrite plus de 1,5 million de déplacés palestiniens.

Il a appelé à l’intervention de la communauté internationale pour obliger l’entité sioniste à arrêter sa guerre et à cesser son attaque contre la ville de Rafah.

« L’attaque contre Rafah entraînera une catastrophe humanitaire et d’horribles massacres visant à déplacer le peuple palestinien de sa terre et de sa patrie, dans le cadre d’une répétition de la Nakba de 1948 et 1967 », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « Notre peuple palestinien en Cisjordanie occupée, y compris à El Qods-Est, est soumis aux meurtres, au nettoyage ethnique et à la discrimination raciale perpétrés par l’armée d’occupation et les colons
terroristes, auxquels il faut mettre fin immédiatement ».

Abbas est arrivé au Qatar dimanche pour une visite officielle coïncidant avec la poursuite des efforts pour conclure un accord pour mettre fin à la guerre menée par l’armée sioniste dans l’enclave palestinienne assiégée.

Bouton retour en haut de la page