Eradication de l’habitat précaire à  Cherchell: Relogement de 100 familles

La commune de Cherchell, dans la  wilaya de Tipasa, a connu, hier, l’une des plus grandes opérations de relogement de ces dernières années.

Il s’agit d’un programme tiroir qui concerne plusieurs familles qui habitent dans des conditions précaires et dans la promiscuité à travers la ville et dans la couronne périurbaine de la commune. En tout, 100 familles ont été relogées dans des appartements décents dotés de toutes les commodités d’une vie digne dans la nouvelle cité des 100 logements.

L’opération, qui entre dans le cadre du programme RHP (résorption de l’habitat précaire), a été entamée très tôt dans la matinée, soit dès 6 heures. Supervisée par le chef de daïra et le P/APC de Cherchell, elle  s’est déroulée,  du moins jusqu’à la fin de la matinée,  dans de bonnes conditions.

En effet, tous les moyens nécessaire, tant sur le plan humain que logistique, ont été réunis et les familles relogées ont vécu le déménagement dans la liesse. Ainsi, 30 familles de Haï Oudaï Brahim et cinq autres de la cité des 200 logements et de Haï el Abbassi ont été relogées alors que trois familles des quartiers communément appelés l’abattoir et  stade communal font également partie de la liste des recasés. À celles-ci s’ajoutent 16 familles habitant dans des sous-sols et quatre autres dans des locaux appartenant à la commune.  16 familles  résidaient au quartier Boulahrouz et sept autres à Nedjd et Deriouche.

L’opération RHP a également touché 12 familles de Bordj el Ghoula et d’Oued el Belaâ et quatre autres d’El Hamdania et de Sidi Mohamed Lamghith.

Enfin, quatre familles qui résidaient dans les fermes Habouche et Belahcen ont été aussi relogées.

À noter enfin que plus de 8.500 logements RHP ont été distribués, ces dernières années, à travers les communes de la wilaya de Tipasa.

Amirouche Lebbal 

 

 

Bouton retour en haut de la page