Cisjordanie occupée : Plus de 6.980 Palestiniens arrêtés par les forces sionistes depuis le 7 octobre

Le nombre de Palestiniens arrêtés par l’armée sioniste en Cisjordanie occupée s’est élevé ce lundi à 6.985 depuis le 7 octobre 2023, après l’arrestation de 35 personnes lors de son incursion dans plusieurs gouvernorats du territoire occupé, indiquent des associations.

C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint de la Commission pour les affaires des prisonniers et anciens prisonniers (gouvernementale) et du Club des prisonniers palestiniens.

Le communiqué indique que « le nombre total des arrestations (de l’armée sioniste) après le 7 octobre s’est élevé à environ 6.985, incluant ceux qui ont été arrêtés à leur domicile, dans les points de contrôle militaires, ceux ayant été forcés de se rendre sous la pression et ceux qui ont été retenus en otages ».

Le communiqué fait savoir que « les forces d’occupation ont arrêté au moins 35 citoyens de Cisjordanie, dont d’anciens prisonniers, entre la nuit du dimanche et le matin de ce lundi ».

Selon la même source, les arrestations ont eu lieu à Al-Khalil (sud), Qalqilya, Jénine et Naplouse (nord), ainsi
qu’à Ramallah et El Qods (centre).

Les organisations palestiniennes ont précisé que les arrestations se sont « accompagnées d’actes de sabotage et de destructions des maisons de citoyens, en plus de graves passages à tabac contre les détenus et leurs
familles, et de confiscations de fonds ».

Depuis le déclenchement de la guerre dévastatrice dans la bande de Ghaza le 7 octobre, l’armée sioniste a intensifié ses attaques militaires en Cisjordanie et augmenté le rythme des incursions et des raids dans les
villes et les camps, faisant des centaines de martyrs.

Bouton retour en haut de la page