Ouargla : Accompagner les jeunes porteurs de projets

Le coup d’envoi du projet «opportunités» dédié à l’accompagnement des jeunes porteurs de projets dans les wilayas du Sud a été donné dimanche dernier depuis la wilaya de Ouargla, lors d’une cérémonie présidée par le président de l’Observatoire national de la société civile (ONSC), Noureddine Benbraham.

Intervenant à cette occasion, Benbraham a indiqué que ce projet-pilote est destiné aux jeunes désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat social, à savoir ceux qui ont participé aux camps de promotion de l’entrepreneuriat, les jeunes promoteurs qui nécessitent un accompagnement, les jeunes aux besoins spécifiques et la femme au foyer, à travers les 19 wilayas du sud du pays.

Le projet «opportunités» a été lancé après la réussite des sessions de formation organisées par l’association «Adwaa Rights» pour la démocratie et les droits de l’homme, sur l’entrepreneuriat social dans les wilayas du Sud, au profit de 1.200 participants qui ont proposé 56 projets ayant trait à l’environnement, l’agriculture, l’industrie, le tourisme et l’artisanat, a expliqué le président de l’association,  Benbraham.

Ce projet a pour objectif de développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes et les femmes et de contribuer à la réalisation du développement durable à travers l’organisation de rencontres interactives et sessions de formation permettant de tisser des liens entre les porteurs de projets et les équipes de travail locales composées d’experts et spécialistes dans divers domaines, a-t-il souligné.

 Benbraham a saisi l’occasion pour saluer les jeunes créateurs porteurs de projets dans plusieurs créneaux, notamment ceux relatifs à l’économie de la connaissance et l’exploitation des capacités et compétences locales et leur transformation en projets à caractère économique et à valeur sociale, et ce, a-t-il poursuivi, qui nécessite de l’encouragement et de l’accompagnement pour ouvrir de nouvelles opportunités de création de richesses et d’emplois pour les jeunes.

La rencontre a été aussi l’occasion de présenter les projets réussis dans le cadre du programme d’appui l’entrepreneuriat social, qui seront financés par «Al-Salam Bank» en vertu de la convention-cadre signée entre l’association Adwaa Rights et cette banque pour financer une dizaine de projets montés par des jeunes dans différents domaines dont les nouvelles technologies, la biologie, l’énergie solaire, l’agriculture et l’industrie.

Le même intervenant a, à ce titre, mis l’accent sur l’importance d’attirer d’autres partenaires pour assurer le financement des projets restants et leur permettre de bénéficier pleinement des avantages offerts aux véritables projets socioéconomiques susceptibles de donner une impulsion au développement local.

 

Bouton retour en haut de la page