Journées nationales du théâtre expérimental à Médéa : Six pièces théâtrales au programme

Six pièces théâtrales sont au programme des premières Journées nationales du théâtre expérimental qui se déroulent dans la wilaya de Médéa sous le slogan « l’expérimental, entre rapprochement et aliénation », a-t-on appris, jeudi auprès de la direction locales de la culture et des arts.

Selon la même source, qui co-organise cette manifestation avec l’association « Chabab wa Founoun » de Tablat, au programme de cette manifestation ouverte mercredi soir à la maison de la culture Hassan El Hassani et qui se poursuivra jusqu’au 25 février courant, six pièces théâtrales sont en compétition pour décrocher le « Titteri d’Or », prix décerné à la meilleure œuvre théâtrale.

Il s’agit des pièces « Douar El-oumyane » (Le douar des aveugles) de Tiaret, « Houlm Mtkoub » (Rêve écrit) de Médéa, « El- Djebana » (LE cimetière) d’Annaba, « Es-safina » (Le navire) de M’sila, « El-Oulba » (La boite) d’Ain-Defla et « Djedb » (Disette) de Boumerdes.

La pièce « Douar El Oumyane » de la troupe théâtrale de la ville de Tiaret a été jouée en levée de rideau de cette première édition des Journées nationales du théâtre expérimental, dans la soirée du mercredi, en présence d’un public nombreux venu replonger dans l’ambiance des planches.

« Douar El-Oumyane » (Le douar des aveugles) est une adaptation d’une œuvre de l’écrivain britannique Herbert George Welles, et mise en scène par Mohamed Mustapha Yahiaou. Elle raconte l’histoire des habitants d’un village qui ont tous perdu la vue après avoir contracté une maladie. Leur vie bascule à l’arrivée d’un homme voyant.

L’histoire résume la lutte éternelle entre le bien et le mal que symbolise la cécité et le salut que représente la lumière, la confrontation entre la liberté et la soumission à l’ordre établi.

La première édition des Journées nationales du théâtre expérimental rend hommage à l’écrivain et dramaturge Mohamed Bourahla, natif de la ville de Ksar-el-Boukhari, sud de Médéa, auteur de « Le laurier rose », « Le pire des mots », « Avant le début jusqu’à.. », et des pièces de théâtres qui ont été primées lors de compétitions officielles.

La pièce de théâtre inspirée de son livre « Avant le début jusqu’à.. » (youm kabl El-kiyama) et jouée par la troupe du théâtre régional de Mascara, sera présentée hors compétition, à la clôture de ces journées, a-t-on précisé de même source.

Le spectacle « Harraga » de la troupe « Ahbab El-Khachaba » (les amis des planches) de la ville de Relizane est programmé aussi dans le programme en off au sein des résidences universitaires de Médéa, en sus des pièces de divertissement pour enfants qui auront lieu dans les communes d’El-Haoudine et Tablat, nord-est de Médéa, ont indiqué ces organisateurs.

Bouton retour en haut de la page