Algérie-Mauritanie : Le président de la République invite les opérateurs mauritaniens à investir dans la zone franche entre les deux pays

  Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a invité jeudi à Tindouf, les opérateurs économiques mauritaniens à investir dans la zone franche et à tirer parti des exonérations fiscale et douanière en matière d’échanges commerciaux et industriels entre les deux pays.

Dans une déclaration après avoir procédé, en compagnie de son frère le président de la République islamique de Mauritanie, pays frère, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une zone franche pour les échanges commerciaux et industriels entre les deux pays, le président de la République a affirmé que « les marchandises et biens mauritaniens d’origine claire sont les bienvenus exonérés de taxes », et idem pour les produits algériens, invitant les opérateurs économiques mauritaniens à « investir dans la zone franche et à tirer parti des exonérations fiscale et douanière ».

Le président de la République a en outre indiqué avoir convenu avec son homologue mauritanien d’une prochaine rencontre entre les ministres du Commerce des deux pays pour « renforcer la coopération et les échanges bilatéraux à travers la création de banques et la facilitation de l’accès des biens et marchandises », soulignant que la route Tindouf-Zouerate « facilitera les échanges de biens mauritaniens et algériens entre les deux pays ».

Le président mauritanien a lui aussi souligné l’importance de cette route qui reliera les deux pays frères, estimant que la zone franche sera « une zone de rencontre et un trait d’union en matière d’échanges ».

Le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a, par ailleurs, salué les efforts de l’Algérie en faveur du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Bouton retour en haut de la page