Modernisation du réseau ferroviaire d’Alger et de sa périphérie: Essais techniques sur trois lignes avant leur entrée en service

L’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF), a annoncé, vendredi dans un communiqué, avoir lancé les essais techniques au niveau de la gare ferroviaire d’Alger, après le réaménagement de trois lignes, et ce pour faire basculer le trafic ferroviaire vers les nouvelles lignes et permettre ainsi leur mise en exploitation.
« Après l’achèvement des travaux de réaménagement de trois lignes au niveau de la gare d’Alger, l’ANESRIF a procédé, du jeudi à 11h00 jusqu’au vendredi à 02h30, à des essais techniques, en coordination avec la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), dans l’objectif de faire basculer le trafic ferroviaire vers les nouvelles lignes », précise le communiqué, soulignant que « les travaux de réaménagement des deux lignes restantes seront lancés prochainement ».
Selon L’ANESRIF, il s’agit du réaménagement de « trois lignes, de l’installation des nouveaux appareils des systèmes de signalisation ferroviaire et de télécommunications ainsi que de l’électrification de ces lignes pour la première fois », ajoute la même source.
Réalisés par l’ANESRIF, ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la modernisation du réseau ferroviaire d’Alger et de sa périphérie et ce à partir de la gare d’Alger vers la gare Agha.
Ces travaux consistent en la rénovation des barrières des passages à niveau, de l’aménagement des quais de gare, de la rénovation du système d’aiguillage, de la mise en place d’un nouveau système d’électrification et d’un nouveau système de télécommunications, outre l’enlèvement des rails usés.
Il est question également du nivellement de la plateforme, du renouvellement du système d’aiguillage, de la réalisation de postes de contrôle des signalisations à distance et du contrôle du trafic ferroviaire ainsi que du passage du système ordinaire de télécommunications au Système Global de Communication Mobile ferroviaire (GSM-Rail), a conclu l’ANESRIF.
Bouton retour en haut de la page