Guinée équatoriale: Prison ferme pour deux anciens ministres condamnés pour détournement de fonds 

Deux anciens ministres de Guinée équatoriale sont condamnés à des peines de prison ferme pour leur 
implication dans une affaire de détournement de fonds publics de l’ordre de « dix milliards de Francs CFA » (15,2 millions d’euros), a annoncé la télévision nationale vendredi.
L’ex-ministre de l’Economie et des finances Valentin Ela Maye a été condamné à 2 ans de prison ferme pour « abus des fonctions ».
Rufino Ndong Esono Nchama, ex-ministre de la Culture et du Tourisme qui avait été limogé dans le cadre de cette affaire, a de son côté été condamné à six mois de prison ferme pour « corruption d’agent public », a indiqué
vendredi le verdict du tribunal de Malabo.
Les deux anciens ministres devront tous deux régler une amende de 10 millions de Francs CFA (environ 15.290 euros) au trésor public équato-guinéen.
L’enquête se concentrait sur un groupe de cinq équatoguinéens à l’origine de la création de plusieurs entreprises « fictives » depuis 2019, pour obtenir des contrats publics en falsifiant notamment la signature du président de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.
Bouton retour en haut de la page