Agression sur Ghaza: L’occupant sioniste intensifie ses raids, des dizaines de martyrs

Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lors des bombardements intenses de l’occupation sioniste sur la bande de Ghaza, au 141e jour de l’agression barbare contre l’enclave palestinienne.
Selon l’agence de presse Wafa, un certain nombre de citoyens sont tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lors d’une série de raids menés par des avions d’occupation, ciblant des maisons dans le quartier d’Al-Zaytoun
dans la ville de Ghaza, tandis que les ambulances font face à d’extrêmes difficultés pour transporter les blessés et les corps des martyrs, en raison des bombardements sionistes incessants.
Les quartiers d’Al-Sabra, Tal Al-Hawa et Al-Daraj dans la ville de Ghaza ont également été soumis à d’intenses bombardements d’artillerie, faisant des dizaines de martyrs.
Six citoyens palestiniens sont également tombés en martyrs et d’autres ont été blessés lorsque les avions d’occupation ont ciblé plusieurs maisons à Al-Nuseirat, Al-Bureij et Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de
Ghaza, d’après Wafa.
De plus, les bombardements d’artillerie sur les zones est et ouest de la ville de Khan Yunis, au sud de Ghaza, ont fait deux martyrs et plusieurs blessés.
L’armée d’occupation a également tiré plusieurs obus près des centres d’hébergement et des tentes pour personnes déplacées, à Al-Mawasi, à l’ouest de la ville de Rafah.
Par ailleurs, Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé que le complexe médical Nasser était toujours assiégé, précisant que l’occupation ne facilitait pas le processus d’évacuation des patients vers leur hôpital de campagne.
Vendredi, le bilan de l’agression sioniste qui a débuté le 7 octobre dernier contre la population palestinienne à Ghaza est monté à 29.514 martyrs et  69.616 blessés, en majorité des femmes et des enfants, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.
Bouton retour en haut de la page