Tournoi ITF juniors à Oran: Plus de 60 athlètes de 27 pays présents

Pas moins de 63 athlètes (filles et garçons) issus de 27 pays prennent part au tournoi international des juniors comptant pour le circuit de la Fédération internationale de Tennis (ITF), qui a débuté, samedi, à Oran, a-t-on appris des organisateurs.

Les sportifs engagés, venus de différents continents, entament la phase éliminatoire qui s’étalera jusqu’à lundi, pour passer dès lundi aux épreuves des tableaux finaux. Les finales sont prévues pour samedi prochain, précise-t-on de même source.

Il s’agit du premier tournoi ITF qu’accueille le complexe « Habib Khelil », qui abrite une seconde compétition du même genre inscrite également dans le même circuit, et ce, du 2 au 9 mars prochain, rappelle-t-on.

Une forte participation algérienne est enregistrée lors de ces deux tournois, organisés par la Fédération algérienne de tennis sous l’égide de la Fédération internationale de la discipline et en collaboration avec la
direction de la jeunesse et des sports d’Oran, souligne-t-on de même source.

Lors de l’année 2023, l’Algérie avait organisé plusieurs tournois internationaux des juniors inscrits au calendrier de l’ITF, dont deux à Alger, deux à Oran et un dernier à Tlemcen. L’Algérienne Wissal Boudjemaoui avait d’ailleurs remporté l’un des deux tournois disputés à Oran en s’imposant devant la Tunisienne Lina Soussi.

Les deux rendez-vous d’Oran interviennent après celui d’Alger qui sera clôturé ce samedi, et qui a vu l’équipe algérienne formée de Bahloul Arris et Chebboub Kamyl remporter la compétition contre la paire tunisienne
constituée de Yosri Abdelmoula et Mouadh Dhouadi en gagnant, vendredi, la finale très disputée au supetiebreak lors de la manche décisive (6/4 3/6 10/6).

De son côté, Mélissa Benammar a remporté la finale associée à la française Elisa Rohrbach 6/0-6/3 contre les Tunisiennes Chahed Torchani et Hanin Rebai.

Pour sa part, le tennisman algérien Arris Bahloul dispute, ce samedi, la finale des garçons contre le français Jules Alias. L’autre finale opposera deux françaises, à savoir Elisa Rohrba et Prisca Abbas. Cette dernière est une joueuse prometteuse dont le papa est un ex-international algérien.

Elle a de forte chance de rejoindre la sélection nationale, selon la Fédération algérienne de la discipline.

Bouton retour en haut de la page