Mouloud Mammeri : Hommage à un grand romancier et chercheur

La commune des Ath-Yenni rendra  à partir de ce lundi, et pour trois jours (26 au 28 février),  un vibrant hommage à son fils, l’écrivain, l’anthropologue et  chercheur Mouloud Mammeri. Et ce pour marquer le 35ème anniversaire de sa disparition le 26 février 1989 dans un accident de la circulation du côté d’Aïn-Defla.

Aussi pour marquer ce douloureux événement l’APC d’Ath Yenni a concocté, de concert avec la direction de la culture et des arts, un riche programme. Une commémoration placée sous le thème «Mouloud Mammeri ou le lendemain des fêtes».

Un programme qui sera entamé ce lundi, à l’espace culturel «Mouloud Mammeri» d’Ath Yenni  avec des témoignages de personnalités ayant connu l’écrivain et chant de chorale avec la troupe Tiyiri n tmetut de l’auberge de jeunes d’Aazaga.  S’ensuivront le jour même  deux conférences animées à partir de 14 heures  par Hend Saadi et Saïd Khelilil qui porteront respectivement sur «  Mouloud Mammeri et la bataille d’Alger » et «  Mouloud Mammeri ou le lendemain des fêtes ». Une journée qui sera clôturée au niveau de la maison de jeunes Keddache Ali  par une pièce de théâtre «La nuit blanche» de la troupe «Ticrad» d’Agouni Fourou (Ouacif).

Le lendemain mardi  deux autres conférences seront données l’une en matinée à partir de 10h par Hamid Bilek :  «Mouloud Mammeri et la sauvegarde de l’âme amazighe» et 14 heures par Abdelmadjid Bali : «Enseignement de Mouloud Mammeri à une génération qui a essaimé».   Le mercredi, dernier jour de cette commémoration, sera marqué par une cérémonie de recueillement et de dépôt de gerbes de fleurs prévue sur la tombe de Mouloud Mammeri avant que cet anniversaire ne soit achevé par une autre conférence qu’animera Amine Zaoui portant sur « La traversée ».

Les organisateurs ont aussi prévu tout au long de l’événement une exposition vente de livres, organisée par la maison d’édition «La pensée» de l’écrivain Mohand Arkat ainsi que la tenue de plusieurs plateaux télévisuels et radiophoniques en direct  et un concours culturel  interclasses des écoles primaires de la commune et des collèges de la daïra d’Ath-Yani.

Pour sa part, la direction de la culture et des arts, qui est fidèle à la mémoire de Da El Mouloud ath mammar, a aussi prévu comme à son habitude un riche programme dédié à la mémoire de  l’auteur du «  Sommeil du juste » à partir du 26 février à la Maison de la culture portant le nom de l’illustre romancier avec  une exposition de photographies et d’articles de presse sur la vie et l’œuvre de Mouloud Mammeri. Il y aura également une exposition de livres du fonds documentaire de la bibliothèque «Si Amar Boulifa» ainsi qu’une exposition de portraits représentant Mouloud Mammeri, réalisés par les adhérents des ateliers pédagogiques du même établissement.

  L’auteur  des œuvres intemporelles «La colline oubliée», «L’opium et le bâton», «La traversée»  ou encore « Poèmes kabyles anciens » sera revisitée par la tenue d’un atelier d’écriture de la meilleure biographie de Mouloud Mammeri.  Il est aussi prévu une rencontre littéraire avec l’écrivain bilingue Djamel Laceb, lauréat du prix Assia-Djebar du meilleur roman en langue amazighe au cours de laquelle sera évoquée l’œuvre de l’amusnaw Mouloud Mammeri. Et ce en collaboration avec les éditions «Talsa» d’Azazga. Toujours dans le cadre de cet anniversaire, une journée d’études aura lieu mardi 27 février dans la même structure ayant  pour thème: « les structures sociales dans l’œuvre de Mouloud Mammeri». Journée qui sera animée par enseignants universitaires comme Mohamed Achir, Azeddine Kinzi, Mohammed Dahmani, Hacène Halouane, et Hakim Mahmoudi.

De son côté, Malika Chaouane animera un atelier de culture générale. Des ventes dédicaces, des récitals poétiques, des pièces théâtrales, des lectures d’extraits des romans « La colline oubliée» et «L’opium et le bâton», une lecture de la biographie et de la bibliographie de Mammeri sont également au menu de cette commémoration de l’écrivain.

Rachid Hammoutène

Bouton retour en haut de la page