RND : La création de postes frontaliers pour les échanges commerciaux saluée

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Mustapha Yahi, a salué samedi à Constantine « l’orientation de l’Etat vers la création de postes frontaliers pour les échanges commerciaux libres », à la lumière de ce qui a été fait entre l’Algérie et la Mauritanie.

Au cours d’une rencontre tenue à la maison de la culture Malek Haddad dans le cadre de commémoration du 27ème anniversaire de la création du parti, M. Yahi a indiqué que « ces postes frontaliers que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a entamé par l’inauguration en présence de son homologue mauritanien du poste frontalier des échanges commerciaux libres entre l’Algérie et la Mauritanie constituent un pas d’une grande importance pour le développement de l’économie nationale et des zones frontalières qui contribue à la stabilité des pays de voisinage ».

Ces postes frontaliers permettront, a ajouté M. Yahi, d’augmenter le volume des exportations algériennes vers l’Afrique et d’encourager le commerce avec les pays de la région du Sahel. Concernant l’accueil par l’Algérie du 7ème sommet du forum des pays exportateurs de gaz du 29 février au 2 mars, M. Yahi a estimé que « le choix de l’Algérie pour la tenue de ce sommet est une reconnaissance de sa place parmi les grands producteurs et exportateurs de gaz et de son rôle d’acteur influent sur les marchés mondiaux », invitant « les pays membres du forum à saisir l’opportunité du sommet d’Alger pour consolider leur coopération dans le domaine ».   Il a réitéré l’engagement de son parti à œuvrer pour « le raffermissement du front interne qui constitue la forteresse solide face aux manœuvres qui visent la sécurité et la stabilité de l’Algérie », saluant « les réformes en cours dans le pays sous la direction du président de la République pour bâtir une économie solide ».

Sur le plan international, le secrétaire général du RND a mis l’accent sur les efforts diplomatiques algériens pour la défense des causes justes à leur tête la cause palestinienne.

Bouton retour en haut de la page