Abrrahmane Hamzaoui, président de l’Observatoire de la société civile : «Le mouvement associatif constitue une soupape de sécurité»

La 2e session de l’Observatoire national de la société civile s’est tenue, ce samedi à  Alger sous la présidence d’Abrrahmane Hamzaoui, premier responsable de cette instance. Ordre du jour : évaluation des actions réalisées en une année d’existence et établissement d’une feuille de route pour les prochains mois.

Hamzaoui rappelle d’entrée les multiples acquis de l’Observatoire mis en place à l’initiative du président de la République, et qui représente  «une véritable force de propositions». Il affirme qu’il reste à accomplir d’autres objectifs mais l’essentiel est fait, «l’instauration d’assemblées élues représentatives ayant rendu la parole au peuple dans le cadre d’une démocratie véritable». Hamzaoui tient à préciser que le mouvement associatif constitue à l’heure actuelle la soupape de sécurité qui immunise le pays et qui le protège de ses ennemis d’hier».  Dans ce sillage, le président de l’Observatoire précise que la vision du mouvement associatif «est claire et son apport n’est plus à prouver grâce à la volonté politique qui lui a accordé la place qu’il mérite». Il se réjouit du fait qu’il soit un véritable partenaire dans l’élaboration des politiques publiques ainsi que dans le processus de défense nationale, citant à ce titre les multiples menaces qui ciblent la déstabilisation de l’Algérie.
Hamzaoui estime que les associations sont appelées justement à renforcer la cohésion et l’unité nationales. D’où la récente rencontre avec le président de la République et qui avait justement pour but, dit-il, «d’associer l’Observatoire dans le raffermissement du front intérieur». Le responsable revient sur ladite entrevue rappelant qu’il a abordé de nombreuses questions d’actualité. Et d’affirmer que Tebboune a pour ambition à travers son initiative «de réduire le fossé et de rétablir la confiance des Algériens surtout pour contrecarrer ceux qui veulent déstabiliser le pays».
Évoquant les prochaines actions retenues à l’ordre du jour de l’Observatoire, Hamzaoui indique que des consultations seront engagées autour du dossier de réformes des subventions décidé par les autorités publiques. Il annonce également que l’Observatoire s’attelle à finaliser les assises régionales devant être couronnées par des assises nationales de la société civile, lesquelles seront organisées sous le parrainage du chef de l’Etat. Hamzaoui a annoncé, à l’occasion, le lancement prochain d’une plate-forme numérique devant permettre la connexion de l’ensemble des acteurs de la société civile y compris ceux de la communauté nationale établie à l’étranger.
Karima Alloun