Aéroport Ahmed Benbella d’Oran : 75 vols par semaine vers et de l’Europe

A l’approche des vacances d’été, la demande sur les agences Air Algérie s’accentue, notamment de la part de nos compatriotes établis à l’étranger. Face à cette situation, les responsables des compagnies étatiques Air Algérie et Tassili Airlines et, sur instructions du président de la République, s’apprêtent à lancer, en fin de semaine, le nouveau programme des vols à partir de l’aéroport international « Ahmed Ben Bella».

Ce programme a vu le renforcement des lignes vers la France et l’Espagne qui sont les plus sollicitées. Selon des données chiffrées, 75 vols sont programmés, chaque semaine, entre Oran et les grandes villes d’Europe et du Moyen-Orient. La desserte Oran-Paris-Oran est assurée par 19 vols par semaine, tandis que celles de Marseille et Lyon sont assurées à raison, chacune par 7 vols par semaine. 13 vols sont en outre programmés à destination d’Istanbul (Turquie), et 7 vers le pays voisin, la Tunisie.
Ce nouveau programme mis à la disposition des citoyens en Algérie et ceux établis à l’étranger allégera la pression que connaissent les agences d’Air Algérie depuis la réouverture de l’espace aérien. Même constat évoqué dans ces mêmes colonnes la semaine dernière concernant les agences Algérie Ferries qui sont prises d’assaut. La compagnie aérienne peaufine les derniers préparatifs avant le lancement du nouveau programme des vols, notamment les répartitions horaires des nouveaux vols.
Autre bonne nouvelle pour les clients d’Air Algérie, est la réduction des prix des billets dans ce nouveau programme, afin de permettre aux clients de débourser moins, et ce suite à une instruction du Président de la République. Seul bémol, la réservation en ligne qui n’est pas possible, puisque le site est hors-service, indique-t-on. Les services de l’aéroport d’Oran ont tout préparé pour cette nouvelle dynamique de travail, à la faveur du rush qui va être enregistré pendant l’été avec les voyages touristiques et ceux vers lieux Saints de l’Islam qui commenceront bientôt à prendre la destination de l’Arabie saoudite.
A. Abbas