Affaire du groupe Benamor : Sellal et Ouyahia condamnés respectivement à 5 et 4 ans de prison ferme

 Le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné, ce mercredi, les deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, respectivement à 5 et 4 ans de prison ferme dans l’affaire du groupe agroalimentaire Benamor.

Poursuivis pour « dilapidation de deniers publics et abus de fonction aux fins d’octroi d’indus avantages », les deux anciens Premiers ministres ont également été condamnés à une amende d’un (1) million de DA chacun et à verser 100.000 DA de compensation au Trésor public.  L’ancien ministre de l’Agriculture, Rachid Benaissa, a quant à lui, été condamné à deux ans de prison ferme, assortis d’une amende d’un (1) million de DA.
S’agissant des propriétaires du groupe Banamor, Mohamed Laid a été condamné à 8 ans de prison ferme assortis d’une amende de huit (8) millions  de DA, tandis que Mohamed El Hadi a été condamné à 7 ans de prison ferme assortis, pour lui aussi de huit (8) millions de DA. L’autre propriétaire Ali Sami a écopé de 5 ans de prison ferme assortis de la même amende.  Les frères Benamor étaient poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation dont « blanchiment d’argent et abus de fonction ». Les frères Benomar et les personnes morales ont été également condamnés à verser plus de 3 milliards de DA au Trésor public, avec saisie des biens immobiliers, des avoirs et des comptes bancaires de tous les accusés.