AG élective de la FAHB : Daoud Amar, 4e candidat pour la présidence

La course à la présidence de la Fédération de handball a déjà commencé. Après l’annonce par trois membres de l’assemblée générale de briguer la présidence de la FAHB, en l’occurrence Tahar Alioui, Stambouli Amrane, Naïm Bouguerra, c’est au tour de l’ex-international et actuel entraîneur des gardiens du club NC Boumerdès, Daoud Amar de le faire. Ce dernier va rejoindre ainsi les trois autres postulants pour convaincre l’assemblée générale de prendre les commandes de la FAHB.

D’ici au 31 mai, jour de la tenue de l’AGE à 11h au Comité olympique algérien, les candidats devront attendre l’acceptation de leurs dossiers. Dans le cas échéant, ils devront saisir la commission de recours le 29 du mois en cours de 9h du matin jusqu’à 18h. Ils auront aussi en cas de non- aboutissement de la procédure, le droit de saisir la commission nationale dans la matinée du30 du même mois. Ainsi, la période provisoire, qui a vu l’instance fédérale gérée pendant huit mois par un directoire, va prendre officiellement fin le 31 du mois. Une nouvelle ère commencera ainsi avec un nouveau président et son bureau fédéral.
Les nouveaux élus auront la mission de redresser la petite balle nationale perturbée par des luttes intestines, ainsi que la baisse de niveau sur les plans africains et mondial. A souligner que les noms des postulants pour une place au bureau fédéral n’ont pas encore été dévoilés. Selon des échos venant de l’assemblée, l’opération électorale pourrait connaître un record en matière de candidatures pour l’élection du bureau fédéral. En matière de statuts, il faut rappeler que l’élection du 31 mai va se dérouler selon ceux de 2016, à savoir élire le président puis les membres de son équipe fédérale. Lors de l’assemblée élective de 2021, le président avait été élu avec sa liste de membres du bureau fédéral.
Adel K.