Algérie-Libye : Chenine se réunit avec Stephanie Williams 

L’ambassadeur d’Algérie en Libye, Slimane Chenine, a tenu, dimanche, «une réunion fructueuse» avec la conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Stephanie Williams et le coordonnateur de la Mission des Nations unies en Libye, Rizdon Zeninga, lors de laquelle le rôle important des pays voisins de la Libye dans le processus politique en cours a été souligné.

«Stephanie Williams et Rizdon Zeninga ont eu une rencontre fructueuse avec l’ambassadeur Chenine en vue d’examiner les derniers développements en Libye», a écrit la conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la Libye sur son compte twitter.
Au cours de cette réunion, «nous avons souligné le rôle important des pays voisins de la Libye dans l’accompagnement des trois processus de dialogue inter-libyens», a ajouté Mme Williams.
L’Allemagne avait accueilli, en janvier 2020, la «Conférence de Berlin 1»  sur la crise libyenne à laquelle 12 pays avaient participé dont l’Algérie et quatre organisations internationales et régionales. Le communiqué final avait fixé trois processus pour régler la crise libyenne (politique, sécuritaire et économique) et devant mener à des élections législatives et présidentielle.
L’Algérie, qui joue un rôle important dans la résolution de la crise libyenne, avait aussi accueilli, fin août 2021, les travaux de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye, avec une forte participation des organisations internationales et régionales.
Les participants à cette réunion avaient réaffirmé le rôle des pays voisins dans le soutien aux efforts visant à rétablir la sécurité et la stabilité en Libye au mieux de l’intérêt des peuples de la région. Ils  avaient également insisté sur le départ des mercenaires et des forces étrangères de la Libye et appelé à un partenariat stratégique entre les pays voisins, rappelle-t-on.
Dans ce même contexte, l’Envoyé spécial des Nations unies pour la Libye, Jan Kubis, avait appelé lors de la réunion des pays du voisinage à Alger, les pays voisins de la Libye à se joindre aux efforts visant à garantir le départ des mercenaires et des forces étrangères présents sur le sol libyen.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, et son homologue libyenne, Najla Al Manqoush,  avaient souligné, au cours d’une conférence de presse au terme de la réunion des pays voisins de la Libye, la nécessité de l’implication des pays voisins pour régler la crise libyenne.