Algérie/Mauritanie : Renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de la santé

 Le ministre de la Santé, Abderrahmane  Benbouzid, a examiné, mardi au Caire, avec son homologue mauritanien, Sidi Ould Zahaf, les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la santé, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

Selon la même source, la rencontre s’est tenue en marge des travaux de la 56e session du Conseil des ministres arabes de la Santé prévue les 24 et 25 mars. La rencontre a permis aux deux parties d’examiner les voies et moyens de renforcer et de développer la coopération bilatérale notamment dans le domaine de la santé au mieux des intérêts des deux pays ». M. Benbouzid a réitéré  « la pleine disponibilité de promouvoir la coopération et le partenariat entre les deux pays conformément aux clauses de la convention signée entre les deux pays en application des orientations du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour renforcer la coopération avec les pays africains et arabes ».
Le ministre a indiqué que dans le cadre de l’action commune entre les deux pays, des rencontres ont été tenues et des délégations médicales algériennes se sont déplacées à Nouakchott en vue d’échanger les expertises et les expériences  avec leurs homologues mauritaniens.
De son côté, le ministre mauritanien a réaffirmé la volonté de son pays de « renforcer et de développer la coopération avec l’Algérie ». Les deux parties ont convenu de la mise en place d’une commission de suivi de la mise en œuvre de la convention signée entre les deux parties en soumettant des rapports périodiques aux ministres de la Santé des deux  pays, notamment en ce qui concerne le recherche scientifique dans certaines maladies dont le Paludisme et les maladies hépatiques en sus de la  formation pour permettre aux médecins mauritaniens de bénéficier de l’expertise de leurs homologues algériens dans des spécialités difficiles comme la greffe rénale avec possibilité d’évacuer des patients mauritaniens en Algérie pour des soins ».