Algérie/Palestine : Goudjil reçoit l’ambassadeur palestinien

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a reçu, ce lundi à Alger, l’ambassadeur de la Palestine en Algérie,  Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita, avec lequel il a passé en revue les relations historiques profondes unissant les deux pays, a indiqué un communiqué de la Chambre haute du Parlement. Cette rencontre, précise le communiqué, « a été l’occasion pour évoquer les  relations historiques profondes unissant les deux peuples frères et les dirigeants des deux pays, ainsi que les développements de la cause palestinienne ».

A ce titre, le président du Conseil de la nation a réaffirmé « la disponibilité de l’Algérie à accompagner le processus de Réconciliation nationale palestinienne conformément à l’initiative du président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui avait exprimé la disponibilité de  l’Algérie à abriter la conférence unificatrice des factions palestiniennes ».
Il a en outre souligné « l’importance de resserrer les rangs palestiniens car « l’unité est la loi de la victoire », a-t-il dit, ce qui « permettra au peuple palestinien d’atteindre l’objectif extrême de sa lutte pour établir son Etat nationaliste avec El-Qods pour capitale, et déjouer les plans de l’entité sioniste qui cherche à éradiquer les éléments vitaux de la cause palestinienne ».
« La question palestinienne était et demeurera la cause centrale de la nation, d’autant que la communauté internationale aborde les causes de cette nation avec une politique de deux poids deux mesures », a-t-il poursuivi, appelant à ce propos « les frères palestiniens à suivre l’approche novembriste de la Révolution algérienne en la matière ».
De son côté, l’ambassadeur palestinien a salué « les positions fermes et le soutien inconditionnel de l’Algérie à la question palestinienne », mettant en exergue que ces positions « sont issues de l’approche novembriste ancrée qui marque la politique de l’Algérie en faveur des causes justes et des droits des peuples à l’autodétermination ».
Après avoir exprimé la gratitude du peuple palestinien au gouvernement et au peuple algériens pour leur grande générosité envers la cause palestinienne », il a salué « la position de l’Algérie qui refuse la normalisation avec l’entité sioniste ».
A cette occasion, il a exprimé « les espoirs du peuple palestinien de voir ce sommet arabe, prévu en début de novembre prochain à Alger, restaurer l’unité arabe qui est à même de mobiliser le soutien à cette cause juste et lui fournir un élan moral qui renforcera la détermination des Palestiniens à aller de l’avant pour établir leur Etat avec El-Qods comme capitale ».
La rencontre a également été l’occasion pour passer en revue la coopération bilatérale dans divers domaines, ainsi que les perspectives de sa promotion, au mieux des intérêts communs des deux peuples et des deux pays, et souligner l’importance et le rôle de la coopération parlementaire, à la lumière des conclusions de la dernière visite du président de l’Etat de Palestine, Mahmoud Abbas en Algérie, une visite qui consacre la profondeur des relations unissant les deux pays.