Algérie-Qatar : Renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques

Les opérateurs économiques algériens et qataris, réunis mardi dernier à Alger, lors de la 2e session du Conseil d’affaires algéro-qatari, ont souligné l’importance d’agir pour renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques et augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays.
Mettant en avant les changements opérés en Algérie sous l’impulsion du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment en matière de renouveau économique et d’amélioration de gouvernance financière favorable à l’investissement, le président du Conseil des hommes d’affaires algéro-qatar, Kamel Moula, a indiqué qu’il appartient aux entreprises des deux pays «d’agir pour renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques et augmenter le volume des échanges commerciaux». Moula a cité, dans ce sens, l’agriculture, l’industrie pharmaceutique et l’industrie touristique. «Autant de créneaux d’investissement qui permettent aux deux pays d’approfondir leur coopération», a-t-il souligné.
Pour sa part, le président du conseil d’administration de la Ligue des hommes d’affaires qataris, Cheikh Faycal Ben Kassem Al Thani, a assuré que «toutes les conditions sont réunies pour renforcer la coopération bilatérale». Dans cette optique, il ambitionne de concrétiser des partenariats avec des
opérateurs économiques algériens, particulièrement dans le secteur de l’agriculture, soulignant l’impératif de travailler en commun «pour assurer une sécurité alimentaire et se mettre à l’abri des répercussions des conjonctures internationales». Lors du point de presse tenu à l’issue de cette réunion, l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdelaziz Ali Al Naama, a valorisé les rencontres qu’il a eues avec les ministres algériens du Commerce et de la Promotion des exportations et de l’Agriculture et du Développement rural. Il a ajouté que les opérateurs économiques algériens et qataris ont «un rôle important» à jouer pour assurer la sécurité alimentaire des deux pays. L’ambassadeur du Qatar en Algérie a, en outre, affirmé que les relations entre les deux pays ont franchi «un pas solide» vers un avenir meilleur en concrétisation de la vision des dirigeants des deux pays, le président dela République, Abdelmadjid Tebboune, et l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.
Le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie, Tayeb Chebab, a, pour sa part, exprimé la volonté de mettre en place «un partenariat durable» et «des investissements à valeur ajoutée pour les deux parties». A signaler que plus de 60 opérateurs économiques algériens et des représentants de 8 holdings qataris ont pris part à cette réunion.