Algérie-Tunisie : Vers le lancement de 25 projets communs

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la  Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a annoncé, ce jeudi à Alger, le lancement en février prochain de 25 projets communs de recherche  scientifique entre l’Algérie et la Tunisie, insistant sur la nécessité de concrétiser la coopération bilatérale sur le terrain.

Dans une déclaration à la presse au terme de l’audience accordée à son homologue tunisien, Moncef Boukthir, M. Benziane a souligné « qu’une réunion de la commission algéro-tunisienne de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique est prévue en février pour le lancement officiel de 25 projets de recherche et 6 laboratoires d’excellence communs entre les deux pays ».
Le ministre a indiqué que cette « riche » rencontre a été une occasion d’examiner plusieurs questions, dont « le renforcement de la mobilité de la communauté universitaire algérienne et son homologue tunisienne parmi les enseignants, les chercheurs et étudiants », l’examen des « mécanismes susceptibles de concrétiser la coopération bilatérale sur le terrain, vu la  disponibilité des cadres nécessaires à l’établissement de cette coopération », et « au débat de la question de recrutement des diplômés des  universités des deux pays ». Pour sa part, le ministre tunisien a qualifié cette rencontre de « très  fructueuse », affirmant « la disponibilité » de son pays à renforcer la coopération établie entre les deux pays dans divers domaines, notamment dans le secteur de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Cette coopération « sera consolidée par l’intensification des projets communs de recherche, ce qui favorisera « l’échange d’expertises entre les  membres des deux communautés universitaires », a ajouté M. Boukthir. A cette occasion, le ministre tunisien a rappelé la préparation du projet  de « création de l’Agence nationale d’évaluation et d’accréditation », un projet actuellement en cours d’examen au niveau des services de M. Abdelbaki Benziane.
Par ailleurs, M. Benziane a examiné avec le secrétaire général de l’Union des Conseils arabes de la recherche scientifique, Mobarek Mohamed Ali Mejdoub les moyens de renforcer la coopération bilatérale.