Ali Farah, commissaire de la 53e FIA «Reconquérir de nouvelles parts de marché à l’international»

Le commissaire de la 53e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) et directeur général de la filière export à la Société algérienne des foires et exportations (Safex), Ali Farah, a indiqué, lundi, que cette manifestation économique, inaugurée hier par le président de la République, revêt une importance capitale. «L’objectif principal de cette manifestation est de promouvoir la production nationale, d’une part, et de l’autre reconquérir de nouvelles parts de marché à l’international», a affirmé le responsable sur les ondes de la Radio Chaîne III.
Farah a souligné que cette édition est particulière de par le nombre de participants, en augmentation de 31% et de la superficie en hausse de 41% comparativement à la précédente édition tenue en 2019. Après deux années d’absence due essentiellement à la crise sanitaire, la FIA, a-t-il dit, revient en grande pompe avec la participation de 20 pays, dont les Etats-Unis comme invité d’honneur. L’Egypte, après une absence de six ans, renoue ainsi avec la manifestation avec un programme de rencontres B to B, a-t-il indiqué. Le commissaire a souligné que des représentants de l’Agence nationale du développement des investissements sont mobilisés pour expliquer les avantages et les nouveautés introduits dans le cadre de ce nouveau code de l’investissement. «La FIA est un espace d’échange et de prise de contact, mais aussi une vitrine sur le potentiel existant et le cadre législatif ainsi que sur les occasions d’affaires à conclure soit entre opérateurs algériens et des étrangers », a souligné Farah. Le thème attribué à cette édition, «Pour un partenariat stratégique», renseigne, a-t-il dit, sur cette volonté de relancer avec une grande cadence le commerce extérieur. Selon lui, le secteur privé est en force avec plus de la moitié des exposants algériens. Le secteur agricole se taille la part du lion, a rappelé le responsable, avec plus de 68 entreprises dont la majorité est spécialisée dans l’agroalimentaire, un secteur qui, d’après lui, est en plein développement. Il a souligné également la participation remarquable du ministère de la Défense nationale qui fait son baptême du feu à la FIA, mettant en avant l’industrie militaire.
En marge des expositions, des rencontres thématiques sont prévues. L’Egypte et Cuba organiseront des rencontres B to B. L’ambassade des Etats-Unis en Algérie a prévu un canevas de rencontres sur plusieurs thématiques, entre autres, l’énergie conventionnelle, le renouvelable, la technologie… Le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit a prévu une conférence sur «Kennedy et la Révolution nationale». Lors de cette occasion, la Safex signera un protocole d’accord avec le Centre international du commerce sénégalais pour des échanges et organisation de salons sectoriels. Selon Farah, plusieurs délégations de ministres étrangers accompagnés par des hommes d’affaires sont attendues à cette FIA, citant, entre autres, celles du Qatar, du Mali, de la Jordanie et du Tchad…
 Wassila Ould Hamouda