Aménagement d’Oued El Harrach : Moualfi réitère son appel aux industriels pour adhérer aux efforts déployés

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Samia Moualfi, a réitéré ce jeudi à Alger, son appel aux  industriels opérant sur les rives d’Oued El Harrach pour adhérer aux efforts de dépollution de cet Oued, saluant à l’occasion, les actions entreprises par certaines unités industrielles dans la mise en place de  dispositif de traitement des rejets industriels.
« La concrétisation du projet d’aménagement d’Oued El Harrach requiert la prise de conscience des industriels quant à l’importance de se conformer aux normes environnementales exigées en procédant à l’installation des dispositifs requis pour protéger l’environnement, tout en poursuivant leurs activités économiques », a souligné Mme Moualfi, qui s’exprimait, dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite effectuée à des unités industrielles dans les zones industrielles d’Oued Semar et El Harrach. Mme Moualfi a, dans ce sens, indiqué que six (6) unités industrielles, implantées sur les rives d’Oued El Harrach, dont trois à Blida ont procédé à la réalisation de stations d’épuration des eaux usées (STEP), relevant  qu’un travail « minutieux » est effectué en collaboration avec plusieurs ministères pour recenser les unités industrielles concernées par l’installation de dispositifs de protection de l’environnement.
Dans ce sillage, la ministre qui était accompagnée par le secrétaire général du ministère de l’Industrie, Salah Eddine Belbrik, ainsi qu’un représentant du ministère de l’Industrie pharmaceutique, a mis en avant l’apport de la sensibilisation et l’accompagnement des industriels dans la  mise en place de dispositifs et installations pour  préserver l’environnement.
De son côté, M. Belbrik a indiqué que huit (8) autres unités industrielles devront se doter « bientôt » d’installations pour le traitement des eaux usées, assurant que le travail sur le terrain du département de l’Industrie  se poursuit pour atteindre l’objectif visé.
Lors de sa visite, Mme Moualfi s’était rendue à l’unité de production de médicament Biopharm, dans la zone industrielle de Oued Semar où elle s’est enquise des projets entamés et ceux en cours dans le cadre des dispositifs de protection de l’environnement. Elle s’est également rendue à l’unité industrielle « Taiba » de production de boissons fruitées et gazeuses pour s’enquérir de l’avancement du projet de réalisation d’une STEP. Sur les lieux, la ministre a assuré de la disponibilité de son département, ainsi que le ministère de l’Industrie et d’autres départements ministériels à accompagner l’unité dans le parachèvement du projet de la STEP.
Le projet d’assainissement et d’aménagement de Oued El Harrach, relancé en novembre 2021, englobe des opérations d’aménagement hydraulique, qui  s’articulent principalement autour des opérations de dragage et de protection des talus et de réalisation de murs de soutènement, des aménagements paysagers, ainsi que la dépollution du bassin d’Oued El  Harrach qui traverse quatre wilayas du centre du pays et compte sur ses abords, cinq (5) zones industrielles, dix (10) zones d’activité et un tissu urbain.