ANAM : Attribution de 22 titres d’exploration minière pour plus de 930 millions DA 

L’Agence nationale des activités minières (ANAM) a attribué, ce mercredi, 22 permis d’exploration minière sur un total de 38 sites mis en adjudication, et ce, pour un montant global de 930 millions DA.

Ces titres ont été octroyés à l’issue de la 51e session d’adjudication de permis miniers d’exploration, dont l’appel d’offres national, lancé le 30  mai 2021, a porté sur l’exploration minière de 38 sites se situant dans 12  wilayas.
L’ANAM a proposé, dans le cadre de cette opération, 38 sites, dont 12 pour l’exploration de substances destinées à la production de pierres décoratives telles que le marbre, le travertin et l’onyx, et 26 autres pour l’exploration de matières destinées à la production de matériaux de  construction tels que le sable, le gypse, l’argile, a indiqué le président de l’Agence, Smaïl El-Djouzi, dans un point de presse à l’issue de cette session.
Lors de cette phase des offres financières, «on a reçu 52 plis, dont un a été rejeté pour manque de renseignements dans le chèque de banque», a ajouté El-Djouzi, précisant que «22 sites ont été octroyés, parmi eux, 10 sites de sable et 9 sites de marbre et onyx».
Selon le même responsable, le montant de cette opération «s’élève à plus de 93 milliards de centimes», qualifiant cet appel d’offre de «succès, puisque le nombre des sites attribués dépasse la moitié». Les sites miniers attribués se situent au niveau des wilayas de Biskra (3), M’sila (7), Ouargla (1) et Tamanrasset (5), Mila (3), Mascara (1), Adrar (1) et Boumerdès (1).
Interrogé par l’APS, sur les sites non attribués lors de cette opération, le président de l’ANAM a annoncé qu’ «ils seront repris pour les prochaines sessions d’adjudication, dont la prochaine se tiendra avant la fin de l’année en cours».
Lors de la phase des offres techniques, ouverte le 22 juin 2021, l’ANAM avait reçu 257 offres, dont 239 avaient été acceptées. Après l’évaluation des 239 dossiers, la commission ad hoc avait rejeté 34 autres dossiers,  a-t-on rappelé lors de la séance d’ouverture des plis.
La phase financière avait été programmée initialement pour le 14 juillet 2021, mais elle avait été reportée à cause de la situation sanitaire due à la pandémie de la Covid-19, a-t-on ajouté.