APOCE : Les prix des vêtements ont augmenté de 20%

L’Association pour la protection du consommateur et de son environnement (Apoce) affirme que les prix des vêtements enregistrent une augmentation de 20%.

«L’achat de vêtements de l’Aïd n’est plus à la portée de tout le monde», commente le président de l’Apoce, Mustapha Zebdi. Selon lui, la majorité des vêtements proposés à la vente sur le marché algérien sont de fabrication turque, et sont plus chers par rapport à ceux importés de Chine. «L’Algérie importait auparavant des vêtements de Syrie, mais en raison de la guerre, la majorité des propriétaires d’usines de confection de vêtements sont partis en Turquie qui domine actuellement le marché de l’habillement, notamment en Algérie », fait-il savoir.
Pour le même responsable, l’achat de vêtements de l’Aïd n’est pas une mince affaire. «C’est une mission assez difficile qui coûte, pratiquement, une partie du salaire », dit-il. Il désapprouve le comportement de certains commerçants qui, selon lui, font dans l’exagération pour une tenue juste «ordinaire».
R. H.