Après la destruction de «Batimate Taliane» (Oran) : Plus de 1.100 familles relogées

Quelques 22 familles de la cité «Batimate Taliane» seront relogées prochainement, après étude des recours. En effet, les résultats de l’enquête relative à l’étude des recours après l’opération de relogement des occupants de ce site ont été publiés sur la page Facebook de la daïra d’Oran.

Les 22 recours ayant été acceptés figurent parmi un total de 155 déposés auprès de la commission de daïra par les citoyens qui se sont sentis lésés dans leur droit après l’opération de relogement des occupants des maisons en préfabriqué du site dit «Batimate Taliane», cité 500 logements Mohamed-Khemisti à Es-Seddikia, 22 recours seulement ont été acceptés et une dizaine d’autres, tandis que des dizaines d’autres se sont vu signifier un report de prise décision concernant leurs demandes. Il est à signaler qu’après la publication de ces décisions, les familles dont les recours n’ont pas été acceptés ont protesté devant le siège de la daïra d’Oran. Elles dénoncent le fait qu’elles n’aient pas bénéficié d’un logement, alors qu’elles occupent le site depuis plusieurs années. Certaines ont même tenté de squatter des logements sociaux non encore occupés au niveau du site Batior.
Pour rappel, 1.111 familles qui occupaient des maisons en préfabriqué au site dit «Batimate Taliane», relevant de la tutelle administrative de la délégation communale d’Es-Seddikia, cité 500 logements Mohamed-Khemisti, ont été relogées samedi dernier dans la nouvelle cité des 1201-Logements sociaux, mitoyenne de la cité des Sièges, près du rondpoint Pépinière. Le même jour, une opération de démolition a été lancée, qui se poursuit toujours, rappelle-t-on encore.
A. Abbas