Législatives 2021 : Les partis politiques saluent la position de l’ANP

La déclaration du chef d’Etat-major de l’ANP, Saïd Chengriha, qui a mis en garde contre les tentatives de perturbation ou d’obstruction des élections, ont été saluées par les partis politiques.

« Nous soutenons totalement les déclarations du chef d’Etat major de l’armée », lance sans ambages le président du Front de l’Algérie nouvelle (FAN),  Djamel Benabdeslam. Il a appelé, à son tour, à appliquer et à respecter les lois dans toute leur rigueur concernant le processus législatif. « Il y a des personnes qui se présentent comme étant des démocrates, mais qui ne sont en fait que des dictateurs qui veulent imposer leur point de vue à tout le monde», soutient  Benabdeslam, appelant  à un respect total des lois de la République. « La démocratie oblige les citoyens à se respecter les uns les autres »,  note-t-il. Le responsable de la communication du parti  TAJ, Kamel Mida, estime, lui aussi, que l’armée nationale est le garant du bon déroulement de l’opération électorale.  «Nous adhérons au message du chef d’état-major de l’ANP», précise-t-il.  Expliquant que  la déclaration de Saïd Chanegriha intervient à point nommé dans une conjoncture où certains veulent empêcher la population d’aller voter, le responsable insiste sur la nécessité d’appliquer la loi. Dans ce cadre, il  soutient que l’institution militaire est garante de son application. Dans le même ordre d’idées, Mida, estime que la sortie du premier responsable de l’ANP « constitue une assurance pour les partis ». Djamel Benziadi, président, par intérim  du parti pour la justice et le développement(PLJ)  fait observer de son coté que la déclaration de chef d’Etat major parait logique et respectable. « Nous adhérons totalement à ces déclarations qui sont en phase avec les dispositions constitutionnelles en la matière», note-t-il.
Fatma Zohra Hakem