ANR : Sahli défend ses députés 

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a changé d’approche, à Sétif, sa ville natale, favorisant un travail de proximité au profit des citoyens d’Aïn Sebt.

Devant une foule nombreuse, il a rappelé que durant les dix dernières années, l’ANR a dans la 7e et 8e législatures, eu la confiance des Sétifiens avec 6 députés, en décrochant la 3e place après le FLN et le RND. Dans ce sillage, Sahli a rappelé que les candidats et députés de l’ANR ont toujours présenté le bilan général de leur mandature, avant de solliciter la confiance des électeurs. «Le parti  a toujours été à l’écoute des citoyens pour faire valoir leurs doléances aux autorités locales et centrales», a-t-il précisé. Sahli a promis que les futurs députés participeront aux travaux des assemblées locales afin de s’enquérir de l’avancement du développement. «Le rôle des députés, c’est de suivre et contrôler l’action des pouvoirs locaux sur le terrain, notamment le wali et les élus», a-t-il souligné. Pour lui,  le député doit former un trait d’union entre la société civile et les autorités.
De notre envoyée spéciale à Sétif : Samira Sidhoum