Coupe de la Ligue : Des joueurs de la JSS victimes d’agression à Magra

Selon la direction de la JS Saoura, leur équipe a vécu l’enfer à Magra à l’occasion de la rencontre face au NCM comptant pour les quarts de finale de la coupe de la Ligue.

Le club de Bechar a publié vendredi après-midi plusieurs photos et vidéos sur sa page facebook officielle, montrant certains de ses joueurs à terre dans les vestiaires, en soulignant qu’ils venaient d’être «agressés physiquement par des joueurs et des dirigeants du NC Magra», à la mi-temps du match. Ces vidéos amateurs, filmées par des membres de la délégation de Saoura, montrent également le joueur Kaddour Oussama en train de recevoir les premiers soins au niveau de l’avant-bras gauche. Par sa publication, la direction de la JSS tient à dénoncer le comportement antisportif de certains joueurs et dirigeants du NCM qui s’est qualifié pour les demi-finales, ainsi que l’USM Alger et la JS Kabylie .Le Nadjm avait pris l’avantage dès la 21′, par l’intermédiaire d’Abdeslam Bouchareb. La JSS avait réussi à arracher l’égalisation par Belaïd Hamidi (50′), avant de fléchir devant Rachid Meghazi, à la toute dernière minute du temps réglementaire (2-1). De son côté, la formation de Soustara a évincé de son chemin l’équipe phare de Titteri, l’OM (1-0). Ce maigre acquis œuvre de l’attaquant Abdelfettah Belkacemi (34’) a suffi au bonheur des Rouge et Noir. Le NCM affrontera l’USMA en demi-finales alors que la JSK accueillera le vainqueur de la confrontation MC Oran – WA Tlemcen prévue ce samedi après-midi au stade Ahmed-Zabana (Oran). La JS Kabylie a composté son billet pour les demi-finales, en battant l’US Biskra en déplacement (0-2). Carburant à plein régime depuis l’intronisation de l’entraîneur français, Denis Lavagne, à la tête de la barre technique en remplacement du Tunisien Yamen Zelfani, les Canaris n’ont fait qu’une bouchée de la formation des Zibans. Les Jaune et Vert ont trouvé la faille après un round d’observation qui aura duré une vingtaine de minutes grâce à un but de l’attaquant libyen, Mohamed Tubal. Loin d’être inquiétée par son hôte du jour, la JSK fera montre d’une bonne maîtrise de son sujet tout au long de la partie. Et ce n’est que logique lorsque l’autre attaquant Arezki Hamroune réussira à doubler la mise, en transformant un pénalty (68′).
Khaled H.