Reda Zeguili, coach du GSP (handball) : «Difficile de se fixer des objectifs»

Avec un arrêt de plus de seize mois, le Groupement sportif des pétroliers va aborder les play-offs du championnat excellence de handball sans se fixer d’objectif.

Pour l’entraîneur Reda Zeguili, il sera question de donner de la compétition aux joueurs et gérer match par match les tournois qui devront débuter le 16 du mois en cours à Alger. «L’entraînement ne rime à rien sans la compétition. Les joueurs sont à encourager pour dépasser plus d’une année sans matches. Donc, nous avons préféré ne pas leur mettre d’emblée la pression. Nous allons aborder les play-offs avec le but de reprendre la compétition. Après, il faudra avoir du souffle pour savoir gérer et partager intelligemment son énergie durant chaque tournois. Question optimisme, je suis resté le même depuis des années et ce, malgré la difficulté dans laquelle on peut se trouver. Néanmoins, il faut affronter la réalité qui est loin d’être brillante sans aucun match depuis très longtemps» a-t-il estimé. Après avoir souhaité que les joueurs puissent éviter les blessures, Zeguili a eu le regret d’annoncer l’absence de quatre joueurs durant les play-offs. «Les joueurs ont toujours été fidèles au club. Ils ont toujours fait confiance aux dirigeants. Néanmoins, ce n’est pas facile de convaincre un joueur de continuer à jouer, alors qu’il n’a pas perçu de salaires depuis huit mois. Les répercussions du coronavirus ont chamboulé nos plans. Heureusement que le club a toujours prôné le rajeunissement en préparant de jeunes joueurs pour suppléer aux anciens.» Pour ce qui de Riad Chahbour,
l’ex-coach national a annoncé que le chevronné de 35 ans sera présent. «Un joueur aussi expérimenté comme Chahbour est très utile. Avec des années de riche carrière, il pourra encadrer les jeunes pour pouvoir réussir les meilleurs play-offs possibles» a-t-il souligné. La stabilité au niveau du GSP a été la clé de plusieurs titres et a fait de lui une équipe à battre. «Le club a donné beaucoup au handball algérien. Nous savons que nous serons attendus par les sept autres clubs qualifiés. De mon côté, j’ai toujours demandé à mes joueurs de respecter toutes les équipes quels que soient leurs points forts et points faibles. La concurrence sera très rude. Et le titre pourrait se jouer jusqu’à la dernière journée. De ce fait, il faudra avoir une stratégie efficace pour ne pas trébucher dès l’entame» a-t-il indiqué. A propos d’une éventuelle hausse  des clubs en excellence pour la saison 2021- 2022, Zeguili pense que le niveau des clubs ne sera pas relevé avec un nombre important de clubs. «En tant que technicien, j’estime que l’augmentation du nombre des pensionnaires de l’excellence n’est pas dans l’intérêt de notre petite balle. Jusqu’à présent, aucune décision n’a été rendue officielle. J’espère que les techniciens seront consultés.»
Adel K.