Le Sud-Africain Patrice Motsepe futur président de la CAF

Après le Sénégalais Augustin Senghor et l’Ivoirien Jacques Anouma, c’est au tour du Mauritanien Ahmed Yahya d’annoncer son retrait de la course à la présidence de la CAF.

Le Sud-Africain Patrice Motsepe est désormais seul en lice. Milliardaire, propriétaire du club Mamelodi Sundowns, Patrice Motsepe, devrait devenir le premier anglophone à diriger l’instance suprême du football africain, créée en 1957 et basée au Caire. Le président sortant, le Malgache Ahmad Ahmad, a été temporairement rétabli dans ses fonctions par une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), et il attend désespérément de connaître le verdict final de cette instance suprême en matière de litiges sportifs. Ahmad brigue, certes, un deuxième mandat, mais ses chances sont très minimes, car le patron de la FIFA et du football mondial, Gianni Infantino, milite pour un changement à la tête de la CAF.
R. S.