Le MCA rebondit au Sénégal

Le CR Belouizdad et le MC Alger, les deux  représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, ont  connu des fortunes diverses, à l’occasion de la troisième journée de la phase de poules, disputée vendredi et samedi.

Si le CRB, versé dans le groupe B, a été tenu en échec à domicile par les Soudanais d’Al-Hilal (1-1) au stade du 5-Juillet, le « doyen » a réalisé une  excellente opération en allant s’imposer à Thiès (70 km de Dakar) face au  club sénégalais de Teungueth FC (1-0), mettant ainsi fin à 42 ans de disette en déplacement en compétitions africaines.
Le Chabab, qui se devait de réagir après la lourde défaite concédée à Dar Es-Salaam (Tanzanie) devant les Sud-africains de Mamelodi Sundowns (1-5), a complètement raté sa sortie face à Al-Hilal. Une contre-performance qui hypothèque les chances des Belouizdadis pour la qualification aux quarts de finale. Dos au mur, le Chabab est contraint à l’exploit, dès son prochain rendez-vous, prévu le 16 mars à Khartoum face à Al-Hilal, pour espérer se repositionner et rester en course. La défaite des Congolais du TP Mazembe samedi à domicile face à Mamelodi Sundowns (1-2), est venue donner un brin d’espoir au CRB, dont le destin est toujours entre ses mains. De son côté, le MCA a réussi à s’imposer à Thiès grâce à une réalisation  d’Abdennour Belkheir. Un succès qui a permis aux Algérois de monter à la deuxième place au classement du groupe D (5 pts), derrière le leader ES Tunis (7 pts), vainqueur à domicile des vice-champions d’Afrique égyptiens du Zamalek (3-1). Le MCA, qui restait sur une mauvaise série de sept matchs sans victoire,  toutes compétitions confondues, est parvenu à sortir la tête de l’eau, sous la houlette du nouvel entraîneur Abdelkader Amrani, qui signe pour l’occasion sa première victoire sur le banc du Mouloudia. Bien positionné pour arracher l’une des deux places qualificatives, le club algérois est dans l’obligation de s’imposer lors des deux prochains matchs, prévus à domicile face à Teungueth FC (16 mars) et au Zamalek (2-3  avril), pour assurer sa qualification et éviter les calculs.